Clicky



Bons Plans

Wikipédia révèle une arnaque de grande ampleur

Publié le

Wikipédia a annoncé qu'elle avait bloqué près de 400 comptes de contributeurs soupçonnés d'avoir modifié des articles contre de l'argent, une pratique que ne peut tolérer l'encyclopédie en ligne.

Décidément la corruption est partout, même là où on ne l’attend pas. Sur Wikipédia, des auteurs modifiaient des articles, concernant surtout des artistes ou des entreprises peu connus contre rémunération. Les responsables de l’encyclopédie en ligne ont annoncé avoir ainsi bannis 381 comptes de contributeurs malhonnêtes et supprimé les articles concernés.

Wikipédia : 381 comptes bannis pour escroquerie

C’est au cours d’une enquête, surnommée “Orangemoody” que les responsables de Wikipédia en version anglaise ont découvert que des contributeurs avaient publié des articles “de nature promotionnelle ” contre de l’argent. Jusque-là 381 comptes ont été bannis et 210 articles supprimés. Les articles concernaient généralement des entreprises, des personnes politiques ou encore des artistes peu connus et contenaient des informations bien souvent qui ne sortaient d’aucune source et du contenu qui allaient jusqu’à violer les droits d’auteurs.

L’écriture d’articles rémunérés n’est pas interdite par Wikipédia mais il y a des règles à suivre, notamment cela doit être signalé afin d’être honnête envers les lecteurs. Bien que tous les articles incriminés ont été supprimés, cela ne veut pas dire pour autant que les personnes ou entreprises concernées aient payé pour ces contenus.

Une méthode bien rodée

Afin de désigner leurs cibles, les contributeurs malhonnêtes piochaient dans les brouillons des articles qui n’avaient pas été publiés par faute d’information ou parce qu’ils concernaient quelqu’un de trop peu connu par exemple. Ils contactaient alors la personne ou l’entreprise en lui proposant de mettre en ligne l’article et de le maintenir contre rémunération. Pour tromper leurs cibles, ils se faisaient passer pour des administrateurs de l’encyclopédie en ligne.

Ce n’est pas la première fois que Wikipédia est confronté à un tel problème. En 2013 déjà, 250 comptes avaient été bloqués après la découverte d’un stratagème similaire.

Source : lemonde.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform