Clicky



Bons Plans

Wikipedia part en guerre contre les corrompus

Publié le | Modifié le

Dans une opération baptisée "Orangemoody", Wikipedia a annoncé avoir bloqué 381 éditeurs, qui étaient soupçonnés de récolter de l'argent en se faisant passer pour des administrateurs.

Soucieux d’avoir des articles de qualité, la fondation Wikimedia a annoncé avoir bloqué 381 éditeurs de la célèbre encyclopédie en ligne. Les personnes visées sont notamment soupçonnées d’avoir payé ou modifié des articles contre de l’argent. Dans son communiqué, Wikimedia révèle que les articles étaient « suffisamment similaires » pour en conclure qu’ils venaient d’un « groupe coordonné ».

Certains membres réclamaient de l’argent à d’autres éditeurs en se faisant passer pour des administrateurs de Wikipédia, pendant que d’autres menaçaient de supprimer des  articles sur le site si un éditeur ne payait pas. « La neutralité est la clé pour assurer la qualité de Wikipédia», peut-on lire sur le blog de Wikimedia. «Bien que cela n’arrive pas souvent, des éditions payées et non divulguées peuvent représenter un sérieux conflit d’intérêt».

281 articles supprimés sur Wikipedia

Dans une opération baptisée « orangemoody » la fondation annonce que près de 281 articles qui avaient été créés ou modifiés ont ainsi été supprimés. Les personnes incriminées visaient principalement les petites entreprises ou les artistes indépendants qui se faisaient un nom.

Ce n’est pas la première fois que la fondation Wikimedia lutte contre des éditeurs corrompus. L’encyclopédie avait déjà bloqué une centaine de comptes liés au cabinet de conseil Wiki-PR en 2013. Depuis sa création, Wikipédia combat principalement les « sock-puppet », des faux comptes utilisés par une même personne pour des motifs contraires au règlement de Wikipédia. Un exemple illustré par le co-président du parti conservateur britannique qui avait été soupçonné d’avoir modifié sa propre page et celles de ses adversaires pour mieux les discréditer.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform