Clicky



Bons Plans

USB Type-C : bientôt un nouveau standard de sécurité déployé

Publié le | Modifié le

L'USB Promoter Group, le groupement de constructeurs en charge des normes sur les câbles USB, vient d’annoncer une technologie qui permettra de certifier la qualité des câbles USB Type-C.

Le mauvais départ de la technologie USB Type-C est probablement bientôt du passé. Rappelez-vous, il y a quelques jours, nous relayions la décision d’Amazon de supprimer certains modèles de câbles USB Type-C suite à l’affaire « Benson Leung ». Cet ingénieur de chez Google, spécialiste dans le test de câbles divers et variés, avait détruit son Chromebook à cause d’un câble USB Type-C défectueux.

L’affaire a incité les constructeurs de câbles à réfléchir à de nouvelles normes de sécurité discutées lors de l’USB Implementers Forum, un évènement rassemblant les fabricants de câbles USB travaillant à la standardisation du format. Dans l’USB Promoter Group on relèvera notamment la présence de HP, Intel, Microsoft ou encore Texas Instrument.

Vers un USB Type-C plus sécurisé

Selon les informations rapportées par Ars Technica, plusieurs solutions ont été évoquées, mais l’une d’entre elles aurait recueilli plus de suffrages. Le dispositif de sécurité prendrait la forme d’une puce électronique à intégrer dans les câbles USB Type-C et a été baptisé USB Type-C Authentification Specification.

La puce embarquerait les informations sur le produit, notamment son fabricant, le modèle de câble ou encore les certifications diverses en fonction du marché visé. Elle se chargerait alors de transmettre ces données à l’appareil sur lequel on branche le câble. L’ordinateur (ou smartphone, tablette, TV…) lirait alors ces informations pour vérifier que le câble respecte bien les normes en vigueur et qu’il ne représente aucun danger. Le transfert de données s’activera seulement après cette vérification.

D’autres fonctionnalités au programme

L’avantage de cette solution, c’est que le transfert de données est chiffré en 128 bits. Il serait alors possible d’imaginer des certificats de sécurité intégrés directement aux câbles qui permettraient par exemple de ne brancher que des câbles internes à une entreprise et ainsi, limiter les risques d’infection.

Si les fabricants de câbles devront revoir leur méthode de production pour y insérer la puce, les constructeurs de PC ou d’appareils mobiles n’auront qu’à mettre à jour les firmwares des objets équipés de port USB Type-C. Reste à savoir si tout cela ne fera pas grimper les prix des câbles USB-C.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform