Clicky



Bons Plans

Une prothèse en Lego pour redonner le sourire aux enfants amputés

Publié le

Un ingénieur colombien vient de mettre au point une prothèse modulable compatible avec des pièces de Lego. Les enfants amputés ont ainsi la possibilité de la personnaliser.

Les enfants amputés d’une main vont eux-aussi pouvoir jouer avec ces petites briques emboîtables que sont les Lego. Un ingénieur colombien a mis au point une prothèse qui pourra être personnalisée par l’enfant en utilisant ces petites briques. De quoi redonner le sourire à ces enfants et faire briller leur créativité.

IKO : Une prothèse pour les enfants qui fonctionne avec des Lego

Les enfants victimes d’amputation d’un membre supérieur ou d’une malformation vont pouvoir maintenant afficher leur prothèse avec fierté. Le but de cet ingénieur colombien, Carlos Arturo Torres, qui vit à Chicago, est d’offrir aux enfants un moyen de dédramatiser leur handicap tout en s’amusant. Il vient d’inventer une prothèse, baptisé IKO, avec la participation du Lego Future Lab et du Cirec, une fondation médicale colombienne.

Cette prothèse est équipée d’une articulation qui contient une batterie, d’un avant-bras qui abrite un moteur et d’une main. A la place de la main, l’enfant pourra monter des structures en Lego qui fonctionneront grâce au moteur inclus dans l’avant-bras. Les possibilités n’auront alors de limites que la créativité de l’enfant. En 2014, un jeune colombien de 8 ans avait eu l’occasion de tester cette prothèse sur laquelle diverses structures avaient été construites. Il suffisait de regarder le visage de l’enfant pour voir que celui-ci était totalement conquis par le concept.

Selon le créateur, ce n’est qu’un début

Carlos Arturo Torres a eu l’occasion de parler de sa création au magazine “The Guardian” et il déclarait que ce genre d’interface modulaire pour les enfants pourraient se multiplier dans le futur avec la collaboration de grands noms du jouet et du divertissement : “imaginez Marvel qui développerait des modules de superhéros. Ou Mattel qui concevrait des maisons de poupées ou des lanceurs de voitures, General Electric des microscopes et Nintendo des accessoires compatibles”.

Source : lefigaro.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform