Clicky



Bons Plans

[Infographie] Ubisoft analyse l’évolution des pratiques autour du jeu vidéo en France

Publié le
ubisoft

D'après Ubisoft, le jeu vidéo est de plus en plus social, connecté, nomade, dématérialisé, et les micro-transactions ont le vent en poupe.

Lors de ses Digital Days 2013, Ubisoft ne s’est pas contenté de présenter les nouveaux opus d’Assassin’s Creed, des Lapins Crétins, de Rayman, ou encore les nouveaux titres Child of Light et Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre. Au travers d’une infographie, l’éditeur analyse les pratiques autour du jeu vidéo, notamment en France.

« Vers une expérience Sociale, Connectée, Nomade », voici le titre résumant les données collectées par Ubisoft dans son infographie. L’on y apprend notamment qu’entre 2012 et 2016,  le chiffre d’affaires du jeu vidéo physique continuera de chuter au profit du jeu vidéo numérique (dématérialisé). En 2016, ce marché du dématérialisé dépassera celui du physique et devrait représenter 1 555 millions d’euros (788 millions d’euros en 2012), grâce notamment au jeu en ligne sur ordinateur et le mobile, mais aussi les consoles (notamment nouvelles génération) qui représenteront 27% du chiffre d’affaires.

L’infographie analyse également le rapport des Français aux écrans. 6,3 écrans seraient présents en moyenne dans les foyers, tandis que 40% des Français jouent aux jeux vidéo sur ordinateur, 21% sur console de salon, 15% sur console portable, 15% sur tablette et enfin 9% sur smartphone. Les joueurs de plus de 18 ans en France sont 62% à posséder un smartphone. De quoi donner envie aux éditeurs de mettre les bouchés doubles sur ce support.

Ubisoft déclare également que 66% des joueurs dans le monde préfèrent jouer en multijoueur qu’en solo, ce qui explique l’orientation toujours plus sociale de ses titres. Enfin, l’infographie s’intéresse aux jeux gratuits avec microtransactions. Ce format domine largement les jeux payants sur tablettes (70%) et smartphones (83%). Dans les 100 jeux français les plus rentables, 95% sont en effet des applications gratuites dotées de microtransactions. Microtransactions que les joueurs semblent de plus en plus nombreux à réaliser (6,2 millions de joueurs en mars 2013 contre 2,3 millions en décembre 2012). L’avenir semble plus que jamais au free-to-play, et pas que sur mobile.

Infographie Ubisoft 2013

Via : jeuxvideo.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform