Clicky



Bons Plans

Twitter : 10 mois de prison pour des retweets

Publié le

Des retweets menaçant la sécurité nationale

Malgré que le Gangnam Style provenant de Corée du Sud connaisse un franc succès, tout ne va pas si bien dans cette région où les conflits perdurent depuis des décennies avec la Corée du Nord voisine. Les problèmes liés à internet et aux réseaux sociaux semblent aussi en faire partie, après qu’un homme sud-coréen ait été interpellé pour avoir retweeté un message contenant des slogans faisant l’apologie du régime nord-coréen.

Park Jung-geun a été accusé de “menacer la sécurité nationale” de la Corée du Sud pour de simples retweets de messages provenant d’un compte Twitter géré par le gouvernement nord-coréen, démontrant ainsi une idéologie que n’a pas toléré la justice sud-coréenne.

L’ironie interdite

L’internaute a été reconnu coupable des charges retenues à son égard et devra purger 10 mois de prison, après avoir promis sous serment de ne plus recommencer sous peine de risquer jusqu’à sept ans d’emprisonnement en cas de récidive. Agé de 24 ans, Park Jung-geun a prétendu qu’il tentait seulement d’ironiser, comme sur la photo (voir ci-dessus) où l’on voit un soldat nord-coréen tenir une bouteille d’alcool en lieu et place de son arme.

La justice n’a semble-t-il pas eu le ton très joueur et a confirmé le jugement en citant la nouvelle « loi de sécurité nationale », qui condamne ce type de comportement sur internet.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform