Clicky



Bons Plans

Test Nokia 808 PureView

Présenté il y a presque un an pendant le Mobile World Congress de Barcelone, le Nokia 808 PureView introduit la technologie PureView de Nokia, nous l’avons reçu en test il y a maintenant quelques temps, voici donc le test, en retard. Nous avons eu la version blanche, mais le mobile est commercialisé en trois coloris (blanc, noir et rouge).

| Modifié le 14 février 2013 à 17h15
Test Nokia 808 PureView

Note

  • Design et ergonomie
    7
  • L’écran du 808 PureView
    6
  • Performance
    7
  • La technologie PureVIew
    8
  • Les photos
    8
  • Les vidéos
    8
  • Autonomie
    8

Avantages

La résolution incroyable avec le mode PureView
Le mode vidéo est performant
Un APN d’une réelle qualité
Les réglages sont assez complets
Excellente finition
Une bonne autonomie

Inconvénients

L’optique a parfois quelques problèmes
Les fonctionnalités sont peu nombreuses
OS

Design et ergonomie

Le 808 PureView propose une fabrication à base de plastique, mais, au premier coup d’œil, il s’apparente à de l’aluminium. Le 808 dispose d’une finition matte assez poussée. Si la face avant est tout de même un peu fade, l’écran affiche un bon point puisqu’il est doté d’un verre Gorilla Glass qui le protège des rayures.

Le mobile ne peut par ailleurs pas glisser des mains car il est doté d’une adhérence optimisée, grâce à une texture assez particulière, presque satinée.

Le téléphone se démarque par ses dimensions. Aujourd’hui, certains terminaux sont beaucoup plus fins, mais ici, le design étant totalement dicté par le capteur photo qui est assez imposant, le Nokia est plus épais et plus lourd que la concurrence. Vous pensez peut-être que la protubérance crée un déséquilibre, mais Nokia a réussi à équilibrer l’agencement des composants, il est donc assez homogène.

 

Les boutons raccrocher, menus et appeler restent classiques. A contrario, la face arrière est davantage travaillée notamment avec cette protubérance qui accueille le capteur/optique. Généralement, le 808 est agréable et tient bien dans la main, car il mesure 1.4 centimètre d’épaisseur. La fabrication en plastique a également un atout au niveau du poids, puisqu’il pèse 169 grammes. Le bloc contenant le capteur photo peut tout de même perturber la pose des doigts, mais c’est une habitude à prendre.

En ôtant la coque arrière, vous découvrirez l’emplacement micro SIM, la batterie avec une capacité de 1400 mAh ainsi qu’un emplacement pour la microSD. Sur les côtés, il y a plusieurs boutons dont celui du déverrouillage de l’écran, le réglage du volume et le déclencheur. Il y a également le port micro USB, la prise casque et enfin le port mini HDMI.

nokia 808 pureview

La touche photo est très bien positionnée et s’adaptera à toutes les formes de doigts. Le volume se règle avec un seul bouton et permet aussi de zoomer lorsque l’on est en mode photo et vidéo.

L’écran du 808 PureView

C’est un écran 4 pouces Amoled avec 184 points par pouce et 640 x 360 pixels. Ces caractéristiques ne sont pas très impressionnantes notamment lorsque l’on sait que l’appareil photo dispose d’un capteur 41 MP.

L’écran met en avant une excellente lisibilité même en plein soleil mais au vu des modèles disponibles dans le commerce, le Nokia 808 présente une résolution d’écran insuffisante.

Performance

Le Nokia 808 est le dernier mobile de la marque à proposer un OS Symbian, il est donc équipé de la version 10.1 Feature Pack 1 (Nokia Belle). L’interface est vraiment fluide et les applications se lancent assez rapidement.

Le Nokia 808 propose un écran Clear Black Display 4 pouces et une mémoire interne de 16 Gb qui peut être rallongée avec le port microSD. Vous aurez 512 Mb de Ram et un processeur simple cœur à 1.3 GHz. Certes, l’appareil ne peut pas rivaliser avec certains leaders dans le domaine.

Le Nokia 808 dispose de la Radio RDS, il suffit de brancher les écouteurs afin de profiter du service, ces derniers se transforment donc en antenne. Le volume sonore des haut-parleurs est dans la lignée du N8, se son n’est donc pas saturé et le DTS est supporté.

Le smartphone est équipé d’un capteur CMOS 1/1.2 qui est plus grand que celui disponible chez les mobiles de ce genre ou les compacts, il affiche une résolution de 7 728 x 5 368 pixels. La focale est également modifiée en fonction des modes, elle est donc de 28 mm en 4/3 et 26 mm en 16/9.

Le Nokia 808 vous propose d’utiliser plusieurs moyens pour vous connecter :

  • NFC
  • Transmetteur FM
  • HDMI
  • WiFi n (compatible DNLA)
  • USB
  • 3G
  • Bluetooth 3.0

À première vue, l’OS peut paraître démoder pourtant il s’adapte parfaitement au Nokia 808. Ce dernier tourne donc à merveille et les bugs sont inexistants.

nokia 808 pureview

La page d’accueil révèle des widgets très pratiques qui peuvent s’activer ou se désactiver en un clic (WiFi, 3G, transmetteur FM, Bluetooth…). Les adeptes des agendas pourront découvrir un concept simple et efficace pour afficher les éléments du jour ou du lendemain… Les utilisateurs pourront voir l’apparition de nouveaux messages sans passer par l’application email.

Symbian se révèle de son côté assez compétent pour la gestion du multitâche, la fonction est disponible en appuyant sur la touche centrale du téléphone. Au niveau du répertoire, il n’y a pas de changements (synchronisation des contacts, création de groupes…). Pas d’évolution pour la partie messagerie.

Les adeptes du GPS pourront bénéficier du guidage vocal, du trafic, de la cartographie, des points d’intérêts… Certaines applications sont très sympathiques comme MovieSeeker, qui propose le cinéma le plus proche en fonction de votre emplacement tout en révélant les films à l’affiche et les horaires.

Le clavier se révèle assez capricieux, la touche entrée ne réagit pas toujours de la même façon. La disposition n’est pas optimisée et ne permet pas une saisie confortable.

La galerie n’est pas vraiment d’une grande qualité. L’utilisateur ne pourra pas sélectionner plusieurs images dans le but de les envoyer, les classer ou encore les supprimer, la manipulation doit être faite photo par photo. C’est un concept qui se révèle assez pénible surtout pour un téléphone qui est conçu pour être un APN. La gestion des photos n’est pas vraiment optimisée.

La technologie PureVIew

La réflexion a commencé en 2007. La tâche s’annonçait complexe, car le fabricant a compris qu’il ne pouvait pas proposer le zoom optique sur le téléphone sans influencer sur les dimensions. À cet instant, l’idée de mettre en place un nombre exponentiel de pixels est née. Les utilisateurs peuvent ainsi obtenir des clichés d’une certaine qualité en 3.5 ou 8 mégapixels.

Le Nokia 808 se présente plutôt comme un APN qui a la capacité de téléphoner. Il a en effet des atouts assez sympathiques notamment avec un flash Xénon, un obturateur mécanique avec filtre ND, une focale réelle de 8.02 mm. Il propose également la capture vidéo en 1080p (30 images par secondes) via son optique Carl Zeiss.

nokia 808 pureview

Nokia commercialise un produit dans le but de remplir plusieurs objectifs comme la réduction du bruit numérique dans l’image ainsi que la possibilité d’effectuer un zoom dans ses images. Le zoom n’est pas optique ni numérique, c’est un recadrage et il varie selon la résolution choisie. Ainsi, plus l’utilisateur veut obtenir des détails, moins le zoom sera ample.

Le téléphone peut également être accompagné d’un petit accessoire assez sympathique. Il s’agit d’une pince qui permet de positionner un trépied, les amateurs de photographies l’apprécieront, car il facilite les prises de vues.

La netteté proposée par les photos n’est pas celle d’un appareil reflex ou hybride.

Les photos

L’utilisateur dispose de plusieurs modes qui s’adaptent aisément aux besoins.

  • Automatique : Mode rapide pour prendre des photos en 5 mégapixels (400 et 700 ko)
  • Scène : Des réglages plus poussés avec paysage, macro, portrait, sport, nuit, nocturne, neige, sports. Le flash est prédéfini pour chacun des modes.
  • Créatif : 3 paramètres différents peuvent être sauvegardés et plusieurs options sont proposées :
  • Utilisation du capteur
  • Résolution (3.5 et 8 Mégapixels)
  • Format de l’image
  • Qualité JPEG (normale ou superfine)
  • Teintes de couleurs (normal, noir et blanc, vive, sepia)
  • Capture : plusieurs modes comme le retardateur, intervalle, bracketing (photos en HDR), normal
  • Réglage de la netteté, contraste et saturation

Les réglages sont sauvegardés après avoir quitté l’application photo. L’utilisateur peut ainsi les retrouver, c’est idéal notamment lorsqu’ils ont pris du temps pour les renseigner. Le Nokia 808 n’est pas doté d’un mode rafale, il peut tout de même prendre des photos assez rapidement.

Pour effectuer un zoom, trois possibilités s’offrent à vous :

  • Les touches volumes
  • Glisser le doigt en haut ou en bas de l’écran
  • Le Pinch to Zoom

Le Flash Xenon se révèle également d’une très bonne qualité la nuit ou en soirée. Au vu des performances en matière de photos et de vidéos, il est le meilleur sur ces deux caractéristiques.

Les vidéos

Nokia a apporté de réelles modifications concernant la capture de vidéos. Les modes disponibles pour les photos sont partagés pour les vidéos (automatique, scène, créatif), les réglages sont nombreux, vous aurez ainsi l’occasion de jouer en fonction de la résolution ou du nombre d’images par seconde.

Le Nokia 808 est doté de la fonction Rich recording, vous pourrez ainsi enregistrer jusqu’à 145 décibels. Le flash LED remplace donc le Xenon, ce qui permet de réaliser des vidéos en pleine obscurité tout en étant proche des sujets à filmer.

Le mode vidéo est très poussé et le 808 retranscrit le moindre des détails. Le Nokia 808 gère plusieurs formats, avi, mkv, mp4, xvid, divx.

Autonomie

Le Nokia 808 dispose d’une batterie de 1400 mAh. L’autonomie est donc très bonne et vous pourrez utiliser votre mobile pendant 2 jours en moyenne sans le recharger, dans le cadre d’une utilisation normale. Bien évidemment, plus l’utilisateur réalise des photos et des vidéos plus la batterie diminuera. Certaines connectivités peuvent être activées ou désactivées assez facilement, cela permet d’effectuer quelques économies d’énergie.

nokia 808 pureview

Conclusion

Le Nokia 808 PureView se démarque des smartphones classiques grâce à sa capacité à prendre des photos assez poussées. Il sera donc sélectionné par des consommateurs qui cherchent davantage un APN de qualité tout en ayant la possibilité de téléphoner.

L’utilisation du logiciel Symbian pourrait être pénalisante pour certains. Il est vrai que cet OS est aujourd’hui un peu vieux, pourtant il tourne parfaitement sur le Nokia 808. En le comparant aux téléphones qui sont actuellement sur le marché, c’est sûr qu’il existe beaucoup mieux. Ses performances pour Internet ou son choix d’applications sont assez minces au vu de la concurrence. Il faut tout de même reconnaitre que le Feature Pack 1 de Belle propose des ajouts appréciables. Le Nokia 808 est donc fluide doté d’une réelle ergonomie.

Galerie complète

Note

  • Design et ergonomie
    7
  • L’écran du 808 PureView
    6
  • Performance
    7
  • La technologie PureVIew
    8
  • Les photos
    8
  • Les vidéos
    8
  • Autonomie
    8

Avantages

La résolution incroyable avec le mode PureView
Le mode vidéo est performant
Un APN d’une réelle qualité
Les réglages sont assez complets
Excellente finition
Une bonne autonomie

Inconvénients

L’optique a parfois quelques problèmes
Les fonctionnalités sont peu nombreuses
OS
Test produits
Longform