Clicky



Bons Plans

Test Logitech MK850 Performance

Composé d'un clavier et d'une souris, le kit sans-fil MK850 est la dernière solution de Logitech dans le milieu de la bureautique et de la productivité.

| Modifié le 09 mars 2017 à 14h51
Test Logitech MK850 Performance

Note

  • Design et ergonomie
    8
  • Fonctionnalités et logiciel
    9

Avantages

Solution complète et confortable
Le bouton de geste de la souris
Logiciel simple et clair

Inconvénients

Plastique du clavier un peu cheap
Repose poignet non détachable
Souris uniquement pour droitiers

Introduction

Parce qu’il n’y a pas que les produits pour joueurs chez Logitech, le constructeur a tout récemment commercialisé le MK850 Performance. Derrière cette dénomination se cache un kit bureautique composé d’un clavier (le K850) et d’une souris (la M720 Triathlon). Les deux fonctionnent sans-fil (en Bluetooth ou via un dongle qui peut être rangé dans la souris) et sont pensés pour fonctionner de concert pour améliorer la productivité, sur ordinateur comme sur terminaux mobiles. Voici notre test complet d’une solution qui devrait assurément séduire les utilisateurs en quête d’efficacité, notamment ceux travaillant sur plusieurs dispositifs en même temps.

Design et ergonomie

Souris M720 Triathlon

Sobre, la M720 (135g) est très agréable en main (pour un droitier uniquement malheureusement), notamment grâce à son plastique doux et sa forme simple. On appréciera tout spécialement la molette, cliquable et orientable à gauche et à droite pour un total de 3 clics donc, utilisable selon deux modes d’un clic du bouton situé en dessous : crantée ou libre. Idéal pour alterner en fonction des situations (navigation précise ou descente ultra rapide dans un long document par exemple). Les clics sont normalement bruyants, la glisse est parfaitement correcte, la précision suffisante pour travailler (1000 ppp) et ses 4 boutons sur le côté gauche tombent bien sous le pouce.

Outre deux classiques boutons “suivant” et “précédent” qu’il est possible de reconfigurer, on relèvera un 3ème juste derrière (accessible avec une légère torsion du pouce en arrière) permettant d’alterner entre les 3 terminaux connectés à la souris (un ordinateur, une tablette et un smartphone par exemple) ou de lancer l’association Bluetooth en restant appuyé. Enfin, le 4ème bouton, qualifié de “bouton de geste”, est plus discret puisqu’il faut en fait presser le pan gauche de la souris avec le pouce pour l’activer.

En plus de réaliser une action lorsque pressé, ce “bouton” permet également lorsque maintenu de faire 4 autres actions en déplaçant la souris vers le haut, le bas, la gauche et la droite. De quoi sérieusement gagner en productivité une fois habitué aux gestes, d’autant que les possibilités sont nombreuses (raccourcis système, ouverture de fichier/page web, interactions avec le son et l’image…etc.). À titre d’exemple, ma configuration actuelle sur macOS est la suivante : appuyer sur le bouton met ma musique en pause/lecture, un geste à gauche et à droite change de chanson, un geste en bas affiche le bureau et un geste en haut affiche la vue Exposé. Pratique.

Bref, la M720 est une excellente souris de bureautique qu’il est difficile à prendre à défaut tant elle est complète et efficace. On regrettera peut-être simplement son fonctionnement à l’aide d’une pile AA, bien que Logitech avance une autonomie solide de 24 mois (un bouton est présent pour l’éteindre au besoin). Les personnes dotées de grandes mains pourraient également trouver le périphérique un peu trop petit.

Clavier K850

Passons au clavier, qui lui utilise deux piles AAA pour une autonomie avancée de 36 mois. Légèrement bombé pour proposer un confort qui parlera ou non, le K850 (733g et donc un peu lourd pour emmener partout) reprend le plastique doux et mate de la souris. Cela dit si cette texture n’est pas un problème sur la souris, ici cela donne un petit côté cheap au clavier, tout de même vendu plus de 100 euros. Le produit est cela dit confortable, notamment grâce à son repose-poignets à la texture légèrement molle “matelassée”. Malheureusement, à terme celle-ci pourrait bien un peu trop retenir les saletés, un point d’autant plus gênant qu’il n’est pas possible de le détacher pour le nettoyer.

Productivité oblige un pavé numérique est de la partie, tandis qu’on relèvera 3 touches blanches en haut à droite permettant d’alterner rapidement entre les périphériques connectés en Bluetooth ou via le dongle fournit. Compatible avec de nombreux OS, le clavier arbore d’ailleurs les touches et symboles spécifiques de Windows et de macOS et on appréciera également la présence de touches multimédia. Enfin, pas de bouton pour couper le clavier cette fois, mais deux patins pour augmenter l’inclinaison au besoin.

Globalement la solution de Logitech est une fois encore très complète et difficile à critiquer en dehors de la forme bombée qui pourrait déplaire et qui demandera au moins un léger temps d’adaptation. Les touches font également un léger bruit (d’après mes collègues), mais rien de rédhibitoire (d’après moi-même).

Fonctionnalités et logiciel

Même s’il peut parfaitement fonctionner dès la sortie de la boîte (en Bluetooth ou en passant par le dongle fourni), ce duo MK 850 n’est pas parfaitement complet sans le logiciel Logitech Options installé.

Ce dernier permet non seulement de modifier les actions liées aux boutons de la souris (en dehors des classiques clics gauche et droit), mais surtout de tirer parti de la touche Fn du clavier.

Cette dernière permet tout simplement lorsque maintenue pressée de réaliser des actions alternatives avec les boutons de la souris (définies dans le logiciel) via DuoLink. Ainsi, grâce à ses 8 boutons et cette touche Fn, la souris peut au total réaliser 20 actions différentes. De plus, il est possible de configurer des raccourcis spécifiques en fonction des applications. De quoi personnaliser de manière précise son expérience.

Pour terminer sur le logiciel Logitech Options, celui-ci propose également quelques options pour le clavier (cf. capture ci-dessous) et surtout le suivi (vague) de la batterie de ses terminaux. Il aura fallu de nombreux essais à Logitech au fil des années, mais l’interface de son logiciel est parfaitement agréable et aisée à utiliser.

Bref, tout comme le hardware Logitech propose une copie spécialement propre du côté du software qu’il est assez difficile de critiquer.

Conclusion

Avec son duo clavier/souris MK850 Performance, Logitech propose une solution qui approche la perfection (pour les droitiers). Confortables et bien finis, les produits constituant ce duo sont simple d’utilisation et permettent un réel gain de productivité grâce à un logiciel aisé à configurer. On appréciera tout spécialement la facilité d’utilisation du produit sur plusieurs terminaux Bluetooth et les possibilités offertes par le bouton de geste de la souris et la touche Fn du clavier. Relevons d’ailleurs en passant que la souris M720 Triathlon peut être achetée seule à 70 euros, contrairement au K850.

Note

  • Design et ergonomie
    8
  • Fonctionnalités et logiciel
    9

Avantages

Solution complète et confortable
Le bouton de geste de la souris
Logiciel simple et clair

Inconvénients

Plastique du clavier un peu cheap
Repose poignet non détachable
Souris uniquement pour droitiers
Test produits
Longform