Clicky



Bons Plans

Test LG G6

Le LG G6 va-t-il permettre au constructeur de revenir sur le devant de la scène des terminaux mobiles haut de gamme ? Place à notre test pour le savoir.

| Modifié le 30 mai 2017 à 17h05
Test LG G6

Note

  • Design et Ergonomie
    8
  • Affichage et Qualité Audio
    8
  • Performances
    8
  • Fonctionnalités
    7
  • Autonomie
    7
  • Qualité Photo et Vidéo
    8

Avantages

Design premium, différent et réussi
Certification IP, enfin
Bel écran au ratio intéressant
Bonne qualité audio
Nombreuses fonctionnalités
Bonnes performances
Bonne qualité photo et vidéo

Inconvénients

La surcouche mériterait un petit lifting
Dommage pour l’absence de Quad DAC et de chargement sans fil
Batterie non amovible

Intro

Après un flop certain du précédent flagship, jugé trop complexe et fragile, LG revient cette année avec un nouveau smartphone phare sous Android, le G6. Cette fois l’approche est totalement différente, et -à priori- tant mieux. Bon, cette fois c’est la bonne ?

Design et Ergonomie

Le constructeur a mis de côté le design du G5 et est parti d’une feuille blanche, ou presque. On garde le bouton physique à l’arrière, signe distinctif des produits LG, et on intègre un grand écran de 5.7” au ratio atypique dans un châssis en métal, avec chanfreins aux tranches pour adoucir les angles.

Les coins du produit sont aussi adoucis, complètement arrondis et l’affichage occupe la majorité de l’espace. Les bordures sont donc fines, sur les côtés, mais également en haut et en bas. Il s’agit de la même approche que celle choisie par Samsung sur son S8, le G6 a été annoncé avant, mais il est certain que les deux géants de la téléphonie se sont passé le mot d’une façon ou d’une autre (ce n’est d’ailleurs pas la première fois).

À l’avant on trouve la caméra frontale, sortie audio et quelques capteurs, en dessous le logo LG, les touches de manipulation de l’interface sont tactiles. Sur la droite le tiroir pour accéder à la SIM et micro SD, à gauche les boutons pour ajuster le volume, au-dessus un jack 3.5mm et en dessous le port USB Type-C et le haut-parleur.

La coque arrière du G6 est légèrement incurvée, le double appareil photo est situé en haut, avec le double flash LED et le bouton on/off qui fait également office de scanner d’empreintes digitales. Côté coloris, LG propose gris, noir et blanc. Plutôt sobre.

Dernier élément d’importance, si le G5 n’était pas résistant à l’eau (impossible avec le système modulaire), cette fois LG a doté son flagship d’une certification IP68. Vous pourrez immerger le produit sans soucis.

Fait intéressant, le G6 est moins large que son prédécesseur le G5 tout en possédant un affichage de plus grande taille. On passe en effet de 5.3 pouces à 5.7, mais avec 2mm de largeur en moins. Dans les faits cela rend simplement le produit plus agréable à manipuler, la largeur étant un des éléments clés de l’ergonomie d’un smartphone. Les tranches sont droites avec de légers chanfreins, une fois serré dans la main il ne bouge pas, ne glisse pas. C’est peut-être une sensation moins agréable que certains smartphones de la concurrence, mais ça reste rassurant. Le bouton placé à l’arrière, devenu marque de fabrique de LG, est bien positionné et l’index le localise très rapidement. Bien sûr qui dit produit à grand écran, dit aussi hauteur considérable avec comme impact direct sur l’ergonomie une difficulté (voir impossibilité) à aller chercher les éléments en haut de l’interface à une main.

Affichage et Qualité Audio

LG a doté son G6 d’un affichage de 5.7 pouces de définition 1440×2880 IPS LCD au ratio particulier de 18:9. À l’instar d’un Galaxy S8 de Samsung, l’écran occupe ainsi davantage d’espace dans un format plus compact, le mot clé étant “immersion”.

Sans trop de surprise la finesse est excellente, la définition étant très élevée, les noirs sont légèrement grisés, mais rien de bien problématique, les couleurs sont proches de la réalité, mais néanmoins vives (notamment quand vous visionnez du contenu HDR, le G6 étant compatible Dolby Vision HDR10) et l’ensemble est très lumineux, vous ne devriez pas avoir de soucis en extérieur.

Avec un tel affichage, il fallait nécessairement proposer une fonction qui permette d’ajuster les applications au ratio atypique, afin de bénéficier d’applications en plein écran ou, plus important encore, de vidéos affichées proprement. Dans les faits LG a en effet intégré une option, mais celle-ci ne fonctionne qu’avec les apps téléchargées, pas celles pré-installées. Exemple type, vous pourrez basculer en 18:9 (sans barres noires sur les côtés donc, mais avec des zones de l’image tronquées) sur l’app Netflix, mais rien n’est proposé dans YouTube, qui est installé de base. Pour le moment il faudra donc vous contenter de barres noires sur les côtés de vos vidéos YouTube en 16:9, mais on compte sur LG pour régler cela rapidement.

Dans la version du G6 proposée en Corée du Sud LG a intégré un système Quad DAC et, d’après les retours que j’ai pu lire, la qualité audio est incroyable. En Europe on oublie ça, mais heureusement cela ne signifie pas pour autant que le son n’est pas intéressant sur ce smartphone.

En prenant le temps de comparer, avec les mêmes écouteurs (jack 3.5mm) intra-auriculaires, la qualité audio sur le G6, le S8 ainsi qu’un Galaxy S7, le constat est simple, LG a fait de l’excellent travail. Le son restitué est clair, précis et loin d’être plat, j’ai même entendu pour la première fois des éléments de morceaux que je connais pourtant par coeur. C’est agréable.

Concernant le haut-parleur, il est placé sous le produit, à droite, et propose un son très propre et puissant, avec quelques basses. Plus que correct pour un smartphone donc.

Performances

LG a équipé son G6 d’un chipset Snapdragon 821 avec 4Go de RAM. L’ensemble offre d’excellentes performances dans l’interface, avec des apps qui se lancent rapidement et un terminal qui ne présente pas de lenteurs même quand vous ouvrez deux applications en même temps (multiview). En jeu également tout est fluide, même les titres les plus gourmands. A titre de référence, l’appareil score 141 668 points sur AnTuTu.

Fonctionnalités

Le LG G6 tourne sous Android Nougat avec une surcouche personnalisée par LG ainsi qu’un paquet de fonctionnalités en plus ajoutées par le constructeur.

Tout commence l’écran éteint. À l’instar d’autres marques de smartphones, LG propose l’Always On Display, une fonction qui permet d’afficher sur l’écran en veille quelques informations permanentes comme l’heure, la date, le niveau de batterie ou encore les notifications.

Pour déverrouiller l’écran, plusieurs possibilités. De façon non sécurisée vous pouvez simplement utiliser le bouton arrière ou faire un “double tap” sur l’affichage. Pour bénéficier d’une sécurité, vous pouvez utiliser le scanner d’empreintes digitales (qui fonctionne très bien, placé à l’arrière), un code, un schéma ou encore le KnockCode, un système de code par geste franchement intelligent.

Une fois sur l’accueil, on retrouve des fonctions classiques Android. Widgets, icônes pour vos applications que vous pouvez ranger dans des dossiers. LG n’a pas intégré de “menu” spécifique qui regroupe vos apps, tout est sur l’accueil. Le tiroir des notifications affiche vos… notifications ainsi que quelques raccourcis rapides (WiFi, Bluetooth, luminosité, fonction mémo, etc.).

Un système de thèmes est proposé sur le G6 si vous n’aimez pas l’interface de base. Vous disposez de quelques contenus par défaut et pouvez en télécharger d’autres si vous le souhaitez. Il est aussi possible de personnaliser les boutons tactiles proposés en bas, changer l’ordre ou en intercaler d’autres.

Comme d’autres constructeurs de smartphones, LG a intégré une page supplémentaire à gauche de l’accueil. Celle-ci, baptisée Smart Bulletin, regroupe quelques informations en accès rapide, comme le contrôle musical, les prochains rendez-vous dans votre agenda ou encore le résumé des pas effectués (enregistrés par l’app de suivi fitness).

Devenu un standard dans Android Nougat, le mode “multiwindow” est bien entendu présent sur le G6. Le principe est simple, permettre d’afficher deux apps différentes (compatibles) à l’écran en simultané afin de pouvoir les utiliser en même temps. C’est très pratique.

Si la plupart des apps classiques pré-installées n’ont rien de spécial, certains contenus disposent d’interfaces intéressantes quand on bascule le produit en mode paysage. Il s’agit d’un affichage fractionné qui affiche plus d’informations en prenant en compte l’espace disponible. Par exemple, dans le client e-mail, vous avez droit à la liste de vos messages à gauche et aux messages à droite. Dans l’agenda, la vue “mois” à gauche, la liste des événements à droite. C’est très pratique et peu de constructeurs proposent cela aujourd’hui.

Une app de prise de notes qui répond au doux nom de QuickMemo+ est intégrée sur le G6. Elle permet d’entrer du texte et de dessiner, sur une page blanche ou sur une image/capture d’écran.

Comme d’autres marques de smartphones, LG propose une application de suivi santé/fitness. Celle-ci a été baptisée LG Health (LG “santé” donc) et offre différentes possibilités : suivi de vos objectifs de pas journaliers, tracking d’activités (course, vélo, marche, etc.) et suivi de votre poids. Assez basique mais l’app fait le boulot.

Si l’utilisateur manque de mémoire ou ne comprend pas d’où vient une potentielle chute d’autonomie, l’app Smart Doctor permet de gérer cela en scannant le terminal puis en proposant d’appliquer des actions (supprimer des fichiers inutiles, identifier les apps gourmandes, etc.).

Les paramètres sont organisés par onglet afin de les rendre plus lisibles, on y trouve les options classiques ainsi que quelques fonctions intéressantes comme les Smart Settings.

Il s’agit d’un utilitaire de gestion des paramètres capable de détecter des conditions pour appliquer certains réglages. Par exemple, activer le WiFi, couper le Bluetooth quand vous êtes à votre domicile, ou encore lancer une app spécifique quand vous insérez un accessoire audio en jack.

Terminons ce tour des fonctionnalités sur le G6 par l’appareil photo, qui offre une interface vraiment complète et bien pensée. Pour commencer, vous pouvez lancer cette fonction rapidement en appuyant deux fois sur le bouton de “volume bas”, pratique.

Avec le G6, vous disposez de deux optiques. Une classique et une seconde plus large (respectivement 71° et 125°). La première permet de réaliser des clichés “normaux”, la seconde d’ouvrir les perspectives, avec un effet fisheye à l’instar d’une GoPro. Ceci est également disponible avec la caméra frontale, afin de pouvoir intégrer plus de personnes dans vos selfies.

De nombreux modes sont proposés : automatique, manuel pour les amateurs de réglages multiples (balance des blancs, mise au point, exposition, gestion du son, etc., en photo comme en vidéo), “Square Camera” optimisé pour les réseaux sociaux type Instagram avec plusieurs effets créatifs, vidéo au ralenti… entre autres. Au global on se retrouve avec une belle sélection d’options pour affiner la réalisation de clichés ainsi que de vidéos, c’est excellent.

Autonomie

Côté autonomie, la batterie de 3300mAh du G6 vous offre entre une journée et demi et deux jours, en fonction de votre utilisation. L’appareil dispose de plusieurs modes d’économie d’énergie si vous êtes en fin de journée et avez impérativement besoin de votre smartphone. Deux éléments à noter en outre, en Europe la version du mobile dont nous disposons n’est malheureusement pas équipée de la fonction chargement sans fil, et la batterie n’est pas amovible.

Qualité Photo et Vidéo

J’ai abordé le sujet de l’interface de capture photo et vidéo. Celle-ci est excellente et très réactive, mais le G6 est-il un bon “photophone” à proprement parler ?

Commençons par la photographie. La possibilité de basculer d’une optique à une autre avec deux champs de vision est intéressante, attention toujours à l’effet fisheye qui accompagne la vue large. De jour la balance des blancs est juste ce qui permet de bénéficier de couleurs fiables, l’image est très nette (voir trop, probablement accentuée au niveau logiciel) mais au global le rendu est très propre. En conditions plus compliquées le G6 offre des images plus floues et bruitées mais largement exploitables.

En vidéo le son enregistré est bon, avec très peu de souffle. De jour c’est proche de la photo, avec de belles couleurs fiables et, point important, une mise au point automatique rapide. Quand la lumière tend à manquer, c’est classique, le rendu est plus flou, du bruit apparaît, mais la mise au point reste efficace.

Conclusion

Une chose est certaine, en comparaison avec le G5 et son approche trop complexe (et ambitieuse), c’est le jour et la nuit. Ici LG propose un smartphone dont le fond repose sur certaines des forces du constructeur (interface simple, bouton à l’arrière, bonne qualité photo, etc) mais en y apportant quelques innovations. Moins uniques, c’est certain, mais celles-ci font le boulot et sont plutôt bienvenues. Il s’agit à mon sens d’un bon cru LG cette année, qui vient rivaliser sans soucis avec les smartphones phares du moment.

Note

  • Design et Ergonomie
    8
  • Affichage et Qualité Audio
    8
  • Performances
    8
  • Fonctionnalités
    7
  • Autonomie
    7
  • Qualité Photo et Vidéo
    8

Avantages

Design premium, différent et réussi
Certification IP, enfin
Bel écran au ratio intéressant
Bonne qualité audio
Nombreuses fonctionnalités
Bonnes performances
Bonne qualité photo et vidéo

Inconvénients

La surcouche mériterait un petit lifting
Dommage pour l’absence de Quad DAC et de chargement sans fil
Batterie non amovible
Test produits
Longform