Clicky



Bons Plans

Test du Sony Ericsson Xperia Kyno V

Publié le

Le Sony-Ericsson Xperia Kyno V est un smartphone Android assez sympathique d’utilisation et au design soigné. Puisqu’il reprend la plupart des caractéristiques de ses confrères de la gamme XPeria et notamment de son grand frère le Xperia Kyno nous avons réalisé un test bref dans lequel nous avons résumé les principales caractéristiques du mobile.

Première prise en main

Au déballage le Sony-Ericsson Kyno V démontre un design soigné et épuré dans la lignée de la gamme Xperia. Muni d’une finition assez bonne il est également agréable à prendre en main, sa forme arrondie n’est pas sans rappeler celle de l’XPeria Vivaz. Avec un poids de 126 grammes et des dimensions raisonnables, (116 mm de longeur, 57 mm de largeur et 13 mm d’épaisseur) il est relativement compact et peu encombrant.

Design et ergonomie

Comme pour beaucoup de mobiles de cette gamme c’est le plastique qui domine, toutefois sa conception n’en est pas moins robuste. Avec ce modèle il ne faut pas s’attendre à sortir du lot, son design étant relativement classique et un peu réchauffé. Autour de l’écran LCD de 3,7 pouces d’une résolution de 480 x 854 pixels on retrouve les éléments habituels, à savoir la caméra de façade et les différents capteurs de luminosité. Dans la partie inférieure de l’appareil, sous l’écran se situent les principaux boutons physiques de commande du smartphone, home, retour et menu. Sur le flanc droit, on note la présence de trois autres boutons physique, en haut ON/OFF -Verrouiller/Déverrouiller, le contrôle du volume au milieu et en bas un déclencheur pour l’appareil photo. Le mobile est également doté de ports mini HDMI et mini USB sur le dessus, on y retrouve également une prise jack. Enfin au dos est incrusté l’APN de 5 Mégapixels et le flash LED.

Performances

Le Sony Ericsson Kyno V est équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon cadencé à 1 Ghz, il est épaulé par 512 Mo de mémoire vive. Un processeur muni d’un seul cœur mais qui répond plutôt bien et assume la plupart des tâches adressées au smartphone. Il aura en revanche un peu plus de mal avec certains jeux en 3D, mais là n’est pas sa vocation. Au niveau de la mémoire interne, il embarque un espace de stockage de 320 Mo pouvant être étendu par carte SD jusqu’à 32 Go. A noter qu’une carte de 2 Go est livrée avec le terminal. Du côté de l’autonomie, sur papier le téléphone peut atteindre les 7 heures de communication, 31 heures en écoute musicale, et jusquà 430 heures en veille grâce à une batterie Li-Pro de 1500 mAh. Dans la réalité c’est un peu moins rose puisqu’après une utilisation classique, un peu de musique, internet, emails, appels la batterie ne durera pas plus d’une journée. Rien de dramatique puisque la plupart des smartphones ne valent pas mieux à ce niveau.

Interface et fonctionnalités

Fonctionnant nativement sous Android 2.3.4 son utilisation est plutôt fluide et agréable. Le Kyno V intègre l’interface Sony-Ericsson Timescape qui propose cinq écrans d’accueil et permet de configurer de nombreux widgets, vous pourrez par exemple retrouver des notifications des réseaux sociaux que vous utilisez, alertes SMS, contacts etc. Une interface somme toute classique pour les habitués des smartphones Sony qui n’apporte là encore rien de nouveau.

Multimédia

En ce qui concerne le multimédia, le terminal est donc équipé d’un APN de 5 Mégapixels, permettant la capture de clichés d’une résolution maximum de 2592х1944 pixels. Le capteur est associé à un autofocus et un flash LED et dispose d’un zoom numérique. Une fonction de zoom qui va assez loin mais qui propose un rendu plus que médiocre, donc au final sans intérêt. Il est aussi capable d’enregistrer de la vidéo haute définition (720p). Le rendu global est assez correcte même si les images n’ont rien d’extraordinaires.

Au niveau audio, le son restitué est assez bon, les différentes fonctionnalités et interfaces proposées sont plutôt bien pensées. Le mobile prend en charge les formats MP3/WMA/WAV/eAAC+ de quoi pouvoir lire à peu près tous les fichiers musicaux de la vie courante. Les écouteurs intra-auriculaires livrés avec l’appareil délivre une qualité sonore plutôt agréable pour un téléphone. En revanche le haut parleur n’est franchement pas terrible et le son en souffre pas mal, heureusement qu’une fois un casque branché, le smartphone s’en sort mieux.

Internet

La navigation sur internet est un peu longue à démarrer, du moins le chargement des pages de sites en version non mobile. Il est par exemple impossible de faire défiler l’écran pendant le chargement. En revanche une fois que tout est chargé, ça devient plutôt fluide, on retrouve des fonctionnalités d’adaptation d’une zone de texte à l’écran, une fonction copier/coller, une gestion des favoris, des sites les plus visités ainsi que de l’historique. Globalement une navigation qui reste correcte, on regrette simplement quelques lenteurs intempestives.

Verdict

Pour conclure, le Kyno V est mobile assez agréable et simple d’utilisation. Son interface est bien pensée et plutôt fluide, de manière générale le mobile réagit bien et rempli ses fonctions. Des fonctions photos et vidéos relativement correctes, très largement suffisantes pour une utilisation lambda, bien évidemment les photographes ni trouveront pas de quoi se satisfaire, mais la qualité générale est positive. Un mobile polyvalent qui comblera très largement les utilisateurs ne souhaitant pas des appareils ultra sophistiqués et performants.

Win

  • l’écran
  • port mini HDMI
  • utilisation globale

Fail

  • haut parleur
  • zoom numérique
  • capacités restreintes sur certaines applications
  • lenteurs sur certains sites web

Note globale

– Design : 7
– Écran : 8
– Fonctionnalité : 8
– Interface : 8
– Performance : 7
– Photo et vidéo : 7
– Autonomie batterie : 7

Appréciation générale : 7.4


Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform