Clicky



Bons Plans

Terminologie : il ne faut plus dire « digital native » mais « enfant du numérique »

Publié le
enfant facebook Assurément un digita... un enfant du numérique

La Commission générale de terminologie et de néologie est toujours active en 2015. Aujourd'hui, ne dites plus « digital native » mais « enfant du numérique ».

Vous l’aviez oubliée ? Quelle erreur, la Commission générale de terminologie et de néologie est toujours là et bien active en 2015. Cette fois, elle vient retoucher du vocabulaire en lien avec l’éducation et l’enseignement supérieur que les administrations (les services de l’État et les établissements placés sous sa tutelle) seront tenues d’utiliser. Le terme qui nous intéresse particulièrement ici est « digital native » qui devient « enfant du numérique ».

Coup de vieux chez les jeunes

« Personne qui, ayant toujours vécu dans un environnement numérique, est présumée familière des outils et des usages des nouvelles techniques d’information et de communication. » Voilà comment est défini un « enfant du numérique » dans le Journal Officiel.

Malgré l’absence d’âge dans cette définition, l’on pourra y inclure à la louche les personnes nées durant les 30 dernières années. Notons enfin que « seeding test » devient « calibrage masqué », « standard setting » se transforme en « détermination des seuils » ou encore « equating » est traduit par « mise en équivalence ».

Enfant du numérique biberonné au lait digital

L’an dernier, la Commission générale de terminologie et de néologie a été particulièrement active dans le renommage de termes liés à la high-tech. On se souviendra notamment de « big data » devenu « mégadonnées » (Au revoir « big data », bonjour « mégadonnées ») ou encore de « thumbnail » en « imagette », « back office » en « arrière-guichet » ou « blog » en « blogue » (Ne dites plus thumbnail ou back office, mais imagette et arrière-guichet).

Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform