Clicky



Bons Plans

Spam wars : Les courriers indesirables de moins en moins nombreux

Publié le | Modifié le

Dans un récent rapport sur les protections de données, Symantec affirme que les spams seraient de moins en moins nombreux dans nos boites mails.

Selon un récent rapport de sécurité de Symantec, les spams reçus dans les boites mails n’ont jamais été aussi bas. Ces courriers indésirables qui très souvent veulent nous offrir 250.000 euros, un pénis plus large et des relations sexuelles à proximité seraient en net recul, et tomberait même sous la barre des 50% des mails reçus, à 49,7% pour être précis.

Un chiffre qui de primes abords a l’air plutôt élevé mais qui est en réalité une grande première, puisque le taux serait le plus bas depuis 2003. Ces  pourriels  sont toujours autant présent dans les mails, mais les filtres anti-spam seraient de plus en plus puissants, de manière à ce qu’un grand nombre soit automatiquement détecté et supprimé.

Les entreprises toujours autant touchées par les spams

Dans son rapport, Symantec, spécialisé dans la sécurité des données, rapporte que les entreprises sont toujours autant concernées par les spams, avec un taux qui reste supérieur à 50%. Les spammeurs visent davantage ce secteur notamment pour tenter de soutirer plus de revenus, notamment grâce au « phishing ». Pour symantec, les courriers indésirables ont perdu de leur valeur et ne sont plus une véritable source de revenus. Les cybercriminels sont d’ailleurs de plus en plus trainés en justice.

Les malwares sont en revanche de plus en plus nombreux

Dans le même temps, Symantec apporte un certain bémol. Si les spams sont de moins en moins nombreux dans nos boites aux lettres virtuelles, ils sont en revanche plus diversifiés et se sont invvités sur les réseaux sociaux, les messageries instantanées, et sur les applications pour mobile. Les malwares étaient de 29,2 millions en avril, ils étaient près de 57,6 millions en juin.

 

 

 

Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform