Clicky



Bons Plans

Remaniement de la NSA : Les géants du web reçus par Barack Obama

Publié le | Modifié le

Le Président des États-Unis a tenu à poursuivre avec eux le dialogue sur les questions de vie privée, de technologie et de renseignement.

Les révélations de l’ancien consultant de la NSA Edward Snowden ont beaucoup secoué la toile dernièrement. Mais en plus d’inquiéter un bon nombre d’internautes, elles ont eu le mérite d’agacer un bon nombre de patrons de grands groupes web. Mark Zuckerberg, avait par exemple appelé le président la semaine dernière pour lui exprimer son mécontentement au sujet des dernières révélations concernant les pratiques de la NSA. Facebook, mais aussi Google et Yahoo ont totalement nié avoir ouvert leurs serveurs à la NSA, et multiplient depuis les initiatives pour tenter de restaurer la confiance de leurs utilisateurs.

Afin de poursuivre le dialogue sur les questions de vie privée, de technologie et de renseignement, Barack Obama a souhaité s’entretenir ce vendredi 21 mars 2014 avec les grands acteurs du web en vue d’un futur réagencement de l’Agence de Sécurité Nationale. Mark Zuckerberg (Facebook) et Eric Schmidt (Google), mais aussi les patrons de Netflix, Dropbox, Palantir et Box ont ainsi répondu présent à l’appel du Président des États-Unis.

Tensions entre l’administration et la Silicon Valley

Le président “a répété l’engagement de son administration à prendre des mesures qui peuvent donner aux utilisateurs davantage confiance dans le fait que leurs droits sont protégés, tout en préservant des outils importants pour notre sécurité.” Il a notamment montré une réelle volonté de remettre au coeur des préoccupations du gouvernement la confidentialité des données et le respect de la vie privée et a précisé qu’il ferait en sorte que le remaniement de l’Agence de Sécurité Américaine débute en 2015.

Zuckerberg, qui a assuré avoir faire part au Président de sa “frustration par rapport aux dommages générés par le gouvernement envers notre avenir à tous“, a aussi déploré une certaine lenteur dans les démarches, jugeant “qu’il nous faudra attendre très longtemps pour une véritable réforme.” Proposée en janvier, la refonte des programmes de la NSA proposée par Barack Obama doit encore être validée par l’agence et le Congrès avant d’être effective.

Via : Le Monde
Crédits Photos : The White House, by Pete Souza
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform