Clicky



Bons Plans

Ransomware : Un hôpital américain sommé de payer deux fois pour revoir ses données

Publié le
Les ransomwares sont à la mode chez les hackers

Un hôpital américain a été la victime d’un ransomware pour lequel les hackers lui ont demandé de payer deux rançons.

Nous évoquions il y a quelques jours l’histoire de ces hackers américains qui, pris de remords, ont décidé de livrer la clé de décryptage de leur ransomware à un chercheur en sécurité pour que ce dernier puisse développer un outil de déblocage gratuit.

Mais bien souvent, les hackers n’ont pas tous le même état d’esprit. L’hôpital Heart Hospital situé à Wichita au Kansas (États-Unis) l’a appris à ses dépens, car on lui a demander de payer plusieurs rançons pour retrouver ses données.

L’hôpital doit payer deux fois la rançon

L’affaire a été révélée par le site américain Network World. Le 18 mai dernier, l’établissement de santé est victime d’une attaque au ransomware. Ne pouvant pas de permettre d’avoir son système informatique bloqué indéfiniment, la direction décide alors de payer la rançon demandée par les hackers.

La réponse des pirates arrive rapidement, mais, au lieu d’une méthode de décryptage, la direction de l’hôpital reçoit une deuxième demande de rançon. Pour prouver leur « bonne foi » les hackers débloquent une petite partie du SI de l’établissement, mais la direction de l’hôpital se refuse de payer une deuxième fois pour ne pas encourager les attaquants dans cette voie.

Les ransomwares n’en finissent plus de sévir

Cette nouvelle attaque à la rançon démontre une chose, le ransomware est à la mode ! Selon les experts en sécurité de BitDefender, les ransomware ont causé plus de 350 millions de dollars de dommages dans le monde en 2015. Kaspersky de son côté estime que ses solutions ont détourné 372 602 attaques au ransomware contre leurs utilisateurs, dont 17 % ciblant les clients professionnels.

Faites donc très attention au moment d’ouvrir les pièces jointes de vos mails, ce canal étant celui par lequel les ransomware se propagent de la majorité des cas.

Crédits Photos : Pixabay
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform