Clicky



Bons Plans

Paléontologie : Un phénomène inhabituel observé dans un terrier fossile

Publié le

Un couple a été découvert dans un terrier fossile. Les animaux préhistoriques très différents ont été figés il y a 250 millions d’années.

L’équipe internationale de chercheur devrait marquer le secteur de la Paléontologie avec leur surprenante découverte. Les spécialistes tentent désormais d’apporter des explications, car les deux animaux préhistoriques appartenaient à deux espèces bien différentes et leur cohabitation a intrigué les chercheurs sud-africains. Les photos et cette histoire ont été transmises dans la revue Plos One et c’est l’auteur de cette découverte, Vincent Fernandez, qui fait part de ce phénomène assez inhabituel. Ils ont utilisé l’European Synchroton Radiation Facility qui a la capacité d’examiner un terrier grâce à un scanner aux rayons X. Cela explique donc la précision des photos fournies par l’auteur principal de cette étude. Les photos 3D sont donc stupéfiantes et permettent de déceler aisément les deux animaux tout en constatant leur différence.

L’amphibien s’invite chez le reptile

Figés il y a 250 millions d’années, ce reptile mammalien (Thrinaxodon) et un amphibien primitif (Broomistega) partageaient le même terrier. Dans un premier temps, les paléontologues ont découvert le reptile, mais ils ont été intrigués lorsque les images en 3D ont révélé la présence d’une seconde série de dents. Vincent Fernandez, qui travaille à l’Université de Wits a tenté de reconstituer le scénario. Les clichés ont été étudiés avec rigueur et l’amphibien présente une blessure au niveau de ses côtes, mais elle n’aurait pas été causée par le reptile. Après avoir envisagé plusieurs pistes, les paléontologues estiment que l’animal blessé est venu dans le terrier du reptile pour se reposer et des signes de convalescence seraient repérés au niveau de ses os.

Deux espèces surprises par une inondation

Il y a 250 millions d’années, une extinction massive d’espèces a été observée. Ainsi, près de 70% des espèces terrestres et 95% des espèces marines ont disparu. Le reptile avait réussi à survivre en creusant un trou. En se positionnant au fond de ce terrier, il a pu rentrer dans un état de dormance dans le but de réduire ses dépenses énergétiques. L’amphibien aurait fait son apparition après la somnolence de l’animal préhistorique. Le reptile n’aurait pas détecté la présence de son hôte puisqu’il avait un comportement d’estivation. Malheureusement, les deux espèces n’ont jamais pu ressortir de ce terrier puisque le moulage découvert par les paléontologues montre qu’ils ont été surpris par une inondation. Ils n’ont pas pu sortir et ont été figés dans le terrier et ont traversé 250 millions d’années avant d’être découverts par les Hommes.

Crédit Photos : ESRF, Vincent Fernandez

Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform