Clicky



Bons Plans

#OSTgasme Spécial interview de Dan Terminus

Place cette fois dans notre chronique musicale à Dan Terminus, le 3ème pilier de la scène synthwave française.

#OSTgasme Spécial interview de Dan Terminus

Après l’interview de Perturbator de la semaine dernière et avant d’attaquer celle de Carpenter Brut de la semaine prochaine, penchons-nous sur l’artiste qui termine de former le “trio de la synthwave française” comme on dit dans les milieux autorisés (ce qui ne veut rien dire paraît-il) : Dan Terminus.

Peut-être moins connu que les deux précédemment cités notamment parce que ses morceaux n’ont pas encore été portés par des jeux vidéo célèbres, le musicien dont nous tairons l’identité secrète proposera en revanche les morceaux de son dernier album “The Wrath of Code” sur le jeu NeuroVoider à venir sur PC début 2016.

Voici notre interview réalisée dans le cadre du festival Synthzilla de fin octobre dernier, ponctuée de certains de ses morceaux parce que nous sommes dans une chronique sur la musique, après tout.

Dan Terminus – Restless Destroyer

Est-ce qu’il y a des œuvres ou des genres en particulier qui inspirent ce que tu fais ?

C’est très compliqué de répondre à cette question-là parce que je n’ai pas envie de te répondre des généralités et des banalités que tout le monde a déjà données. Mais oui évidemment d’une certaine façon les jeux vidéo m’inspirent énormément, tout ce qui est cyberpunk en manière de littérature et de films… ça ce sont des sources d’inspiration. Ça, c’est pour les banalités. Après pour les choses qui sont beaucoup plus personnelles ce qui m’inspire ça peut être tout et n’importe quoi dans le sens où j’écris d’abord mes morceaux dans ma tête en les gardant pour plus tard. […] Les inspirations ça peut être des paysages de mon enfance, des conversations avec des gens que j’aimais bien mais qui ne sont plus là, ça peut être une couleur… je sais que ça fait hyper artiste arrogant de dire ça, mais c’est la vérité. Je préfère ne pas trop me focaliser sur quelque chose quand je fais de la musique de façon à ce qu’elle soit le plus naturelle possible.

Dan Terminus – Avalanche

Et plus globalement quelles sont tes œuvres préférées ?

J’aime bien revenir a quelque chose que je connais bien. Tu sais ce sentiment de confort qu’on a dans l’enfance quand tu regardes 20 fois de suite le même dessin animé et ça te plait. Y’a des oeuvres comme ça qui me plaisent beaucoup comme le premier Tron, Zazie dans le métro, le Château de Lord Valentin de Robert Silverberg qui est l’un de mes auteurs favoris et Démons et Merveilles de Lovecraft, la première traduction française qui est surannée et obsolète à fond la caisse, mais c’est ça qui fait son petit charme… […] les meilleurs souvenirs sont ceux de l’enfance et tant qu’ils sont vivants en nous tout va bien. […] Niveau jeux vidéo ma préférence va aux jeux qui sont très difficiles et qui ont un univers dans lequel on doit aller gratter et où rien ne nous est donné comme les jeux From Software.

Dan Terminus – Heavy Artillery

En dehors de NeuroVoider, des projets à venir ?

Alors il y a des projets sur lesquels je ne peux rien dire… ensuite on verra quelles opportunités vont se présenter. J’aimerais bien être dans des jeux vidéo un peu plus grands. […] Il y a des grands noms du jeu vidéo que s’ils me disaient de venir travailler avec eux je serais presque prêt à le faire pour rien, pour un sandwich et un coca par jour. Des gens comme Suda Goichi par exemple (NDR : Président du studio de développement de jeux vidéo Grasshopper Manufacture). Mais pour ça il faut travailler, travailler encore, donc tous les soirs je travaille sur ma musique.

Pourquoi Suda Goichi en particulier ? Qu’est-ce qui t’a surtout marqué dans ses productions ?

Tout, absolument tout. La musique qui part dans tous les sens, les FX qui sont hallucinants, le gameplay qui est un foutage de gueule monstrueux tout en étant un bel hommage à ce que moi j’ai connu quand j’étais petit, c’est à dire des trucs qui étaient hardcore et injouables au possible, mais comme on avait que ça bah on trouvait ça génial. Le côté complètement délirant du personnage et de ses équipes […] il a aussi fait Killer7 qui est pour moi l’un des meilleurs jeux dans le top 10 des meilleurs jeux de l’univers.[…] Tout me plait dans Suda Goichi même si ces derniers temps il a eu tendance à faire pas mal de redites. J’ai apprécié l’effort avec Killer is Dead qui est bien meilleur qu’un Lollipop Chainsaw qui est le moins bon de tout ce qu’il a fait. Ce mec-là il est à la croisée de plusieurs chemins […] j’aime rencontrer des gens qui m’en mette plein la gueule intellectuellement parlant ou artistiquement parlant parce que ça m’oblige à me sortir les doigts du cul et à considérer mes options d’évolution artistiques, toujours me dépasser.

Dan Terminus – The Wrath of Code (feat. Perturbator)

Un avis sur le fait que la synthwave et plus généralement les années 80 semblent revenir à la mode ?

Je pense que la vie est un éternel recommencement. En ce moment c’est les années 80 et il y a des gens qui ont toujours fait cette musique-là. Je pense à des gens comme Kavinsky qui au début faisait ses tracks avec son vieux Mac et un Yamaha DX7 tout pourri et ça n’intéressait personne. Et je suis sûr que dans l’un des recoins d’Internet y’a des gars qui font de la vieille techno des années 95 comme on entendait dans les boites de nuit à l’époque et que si ça se trouve dans 10 ans ça sera les années 90 qui seront revenues à la mode. Je pense que c’est juste des gars comme moi qui essayent de faire revivre leur enfance, ce genre de petit trip comme ça, mais à la sauce contemporaine. […] Tant que les gens aiment ça le reste n’a aucune sorte d’importance.

Prochain album ?

Alors prochain album je suis en train de travailler dessus et j’ai contacté mon peintre. Peut-être que ce sera en 2016, mais je n’en suis pas sûr. Parti comme c’est parti et par rapport à mes souhaits d’artiste j’aimerais bien que ça sorte fin 2016 voire début 2017 de façon à ne pas asphyxier les gens avec ma musique et au final à la rendre monotone. Je préfère prendre mon temps pour être satisfait de l’album que je vais proposer aux gens.

Dan Terminus – The Chasm

Crédits Photos : Begeek
Commentaires
Test produits
Longform