Clicky



Bons Plans

On connait désormais la technique de drague des dinosaures

Publié le
Les marques trouvées par les scientifiques - capture d'écran du compte Twitter de USGS Minerals

On continue d'en savoir plus sur les dinosaures. Selon une étude scientifique, ces géants du crétacé dansaient en grattant le sol pour séduire les femelles.

Beaucoup d’animaux de nos jours se font la cour en dansant, notamment les oiseaux. Cette technique de séduction ne date pas d’hier, en effet, des chercheurs ont découvert des marques dans le sol qui prouveraient que déjà au temps des dinosaures les mâles séduisaient les femelles avec des danses.

Les dinosaures grattaient le sol en dansant pour draguer les femelles

Une équipe de chercheurs, menée par le paléontologue Martin Lockley, a découvert de grandes éraflures, comme des marques de labourage, laissées dans des roches datant de la période du crétacé (145 à 66 millions d’années). Ces trous ont été repérés dans quatre zones différentes dans l’Etat du Colorado aux Etats-Unis. Un endroit du globe où ont vécu de grands dinosaures tels que le tyrannosaure et des ancêtres des oiseaux. Les scientifiques affirment que ces marques sont celles d’un dinosaure mâle grattant dans le sol pour impressionner la femelle.

« Des dinosaures ‘en chaleur’ se sont peut-être rassemblés là il y a des millions d’années pour se reproduire et faire leur nid à côté » déclarait Martin Lockley, le responsable de l’étude, professeur de géologie à l’Université du Colorado à Denver. Certaines marques sont aussi larges qu’une baignoire, elles rappellent les démonstrations faites par les mâles de certaines espèces d’oiseaux vivant de nos jours, les autruches et les macareux moine par exemple.

Le comportement des dinosaures un peu plus clair

On connait l’anatomie des dinosaures mais on en sait finalement très peu sur leur comportement. Cette découverte permet aux scientifiques d’en savoir un peu plus, notamment concernant leurs rituels amoureux.

« On sait qu’ils avaient des plumes, des crêtes et une bonne vue. Mais il n’y avait encore jamais eu de preuve physique que leur anatomie et leur comportement étaient conçus pour des démonstrations très énergétiques. Aujourd’hui, on a cette preuve. (…) Cela permet de combler une lacune dans notre compréhension du comportement des dinosaures » déclarait M. Lockey au journal le Guardian.

Source : 20minutes.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform