Clicky



Bons Plans

On a découvert une “pyramide” sur Cérès

Publié le
La "pyramide" observée sur Cérès.

Après ses deux points lumineux, Cérès semble encore nous réserver quelques surprises. Dernière en date, cette montagne conique en forme de "pyramide" clairement visible sur des clichés diffusés par la NASA. Quelle est l'origine de cette forme ? Est-elle si surprenante ?

Décidément, il semble que la planète naine Cérès valait vraiment le détour. Alors que la sonde Dawn lui rend une visite rapprochée depuis le mois de mars et que Cérès avait intrigué le monde entier avec ses mystérieux points lumineux, voici que l’astre nous révèle une mystérieuse montagne conique en forme de pyramide.

Cérès : un cône haut comme le Mont Blanc

La protubérance observée à la surface de Cérès a de quoi surprendre. Même si la dénomination de “pyramide” n’a été employée qu’une fois par la NASA et non reprise par la suite, il est vrai que cette montagne dont la hauteur a été estimée à environ 5000 mètres est assez intrigante. Cérès a des chaines de montagnes mais ce pic conique est planté dans une large zone de relatives plaines.

ceres tweet

Cette information a eu vite fait de faire naitre des tweets (sans doute ironiques) sur une présence intelligente sur le caillou Cérès. Mais ce genre de curiosité géographique se retrouve déjà sur Terre, comme ces fameux exemples que sont le Mont Fuji au Japon et la montagne du Kilimandjaro en Tanzanie, tous deux culminant à près de 4000 mètres. De là à penser que ces deux pics que nous connaissons bien auraient été créés par des extraterrestres…

Cérès continue d’intriguer la communauté scientifique

Cette montagne conique n’a donc rien de particulièrement extraordinaire, sauf que ses dimensions sont impressionnantes. En effet, Cérès est beaucoup plus petit que la Terre, précisément 180 fois plus petit en termes de volume. Pourtant, cette montagne est d’une taille assez poche de celle de notre notre Kilimandjaro, ce qui, rapporté à la taille réduite de Cérès, en fait un véritable monstre.

Cette “pyramide” pourrait résulter d’une ancienne activité volcanique de la planète naine, ce qui fait écho aux traces de coulées de lave et aux preuves de glissements de terrain observées précédemment sur Cérès. De plus, les points lumineux ont été interprétés comme autant de preuves de collisions violentes survenues durant la prime jeunesse de l’objet composé de roches et de glace et qui est situé entre les planètes Mars et Jupiter, dans la ceinture d’astéroïdes. Cérès, observé pour la première fois en 1801, fut d’abord considéré comme une planète, puis comme un astéroïde, et enfin plus dernièrement comme une planète naine.

Dawn continue de s’en rapprocher et se placera en orbite d’ici la fin de cette année. D’ici là, nous aurons certainement eu droit à de nouvelles révélations.

Source : L'Express
Crédits Photos : Capture Twitter NASA
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform