Clicky



Bons Plans

Tara Océans : notre futur étudié dans les océans

Publié le | Modifié le

Tara Océans a navigué sur tous les océans du globe pendant 4 ans afin de récolter des échantillons d'eau de mer pour en étudier le plancton. Les premiers résultats montrent que ces micro-organismes sont vitaux pour la planète.

Les fonds marins sont sans doute un des environnements les moins connus de notre planète. Pourtant, ils hébergent des micro-organismes qui forment le plancton, indispensable pour les baleines mais pas seulement. Ces micro-organismes produisent la moitié de l’oxygène que nous inhalons. L’expédition Tara Océans, après 4 ans de collecte de ce plancton va permettre de mieux comprendre son importance pour nous et pour toute la planète.

Près de 35 000 échantillons récoltés

L’expédition Tara Océans, ce sont des équipes de chercheurs et un bateau, qui de 2009 à 2013 ont parcouru les océans pour collecter près de 35 000 échantillons de plancton afin de mieux étudier sa composition et le rôle qu’il tient dans notre écosystème. Ces petits micro-organismes sont très difficiles à étudier car quasi-invisibles. Toutefois, les premiers résultats montrent qu’ils jouent un rôle primordial et qu’ils sont si nombreux qu’ils représentent 80% de la vie sur la planète selon le co-directeur de Tara Océans, Eric Karsenti. “Le plancton représente 80% de la vie sur la planète et  80% de ce plancton est constitué de micro-organisme” a-t-il expliqué.

Grâce à des techniques avancées d’étude des gênes, les scientifiques ont découvert près de 40 millions de gênes de microbes, virus, bactéries et autres protistes qui forment le plancton. Tous ces organismes microscopiques ne se battent pas pour leur survie mais collaborent, cela pourrait changer l’idée que l’on se fait de l’évolution explique Eric Karsenti, chercheur au CNRS.

Comprendre les changements climatiques en étudiant le plancton

Sur le site 20minutes, Chris Bowler, du CNRS expliquait qu’avec cette étude il allait être possible d’anticiper l’état des océans dans 100 ans, “quels seront les impacts des changements de température, de l’acidification des océans, de la fonte des glaces…”. Il ajoute que les chercheurs n’en sont qu’au début de leur travail qui pourrait prendre jusqu’à 10 ans. Quoi qu’il en soit il faut comprendre que cette étude est fondamentale. En effet, “Ces micro-organismes sont à la base de toute la chaîne alimentaire des océans, mais aussi de mécanismes qui influencent l’ensemble de la planète, comme le cycle du carbone.”

Source : 20minutes
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform