Clicky



Bons Plans

Nintendo subit une chute de bénéfices de 61% à l’approche de la Wii U

Publié le

La santé économique de Nintendo semble flancher au regard des ventes décevantes de la 3DS et la Wii entre octobre et décembre, période pourtant idéale pour faire exploser les ventes de consoles.

Contraint de réduire ses prévisions de ventes annuelles pour la Wii de 12 millions d’unités écoulées à 10 millions et de 16 millions à 14 millions pour la 3DS, Nintendo annonce un profit de 40,9 milliard de yens sur cette période de 3 mois entaché de pertes 3 fois supérieures à celles estimées initialement.

Le concepteur de jeux vidéo historique annonce une chute de 61% de son bénéfice d’exploitation trimestriel et anticipe pour l’exercice annuel qui sera clôturé fin mars, une perte de 45 milliards de yens (422 millions d’euros).

Satoru Iwata, président de Nintendo confie avoir eu des attentes trop optimistes pour la période de fêtes. Déjà les mauvaises ventes de la 3DS avaient contraint la société à baisser sensiblement le prix de vente de sa console de poche, 6 mois seulement après son lancement. Pourtant ses ventes ne s’élèveraient qu’à 11,4 millions d’unités vendues en moyenne par mois d’avril à décembre 2011.

La semaine dernière, le titre de Nintendo est tombé à 10 020 yens, son plus bas niveau de clôture depuis avril 2004 avant que la DS ou la Wii soient lancées.

Par ailleurs Satoru Iwata a confirmé que la Wii U, qui succédera à la vieillissante Wii, est en bonne voie pour un lancement pendant la période des fêtes 2012, aussi bien au Japon, qu’aux Etats-Unis et en Europe.

Les observateurs imputent cette chute du chiffre d’affaires à une contexte rendu difficile par la flambée du yen mais aussi une baisse de popularité des produits Nintendo auprès des consommateurs faute de susciter l’engouement grâce à des titres phares.

Shigeo Sugawara, gérant d’investissement chez Sompo Japan Nipponkoa, livre une analyse intéressante des défis que doit relever Nintendo pour se sortir de cette mauvaise situation financière : “Dires que l’ère des consoles est révolu est probablement une exagération mais les réseaux sociaux et Internet sont en plein essor et change structurellement le future de l’industrie, ce qui contraint Nintendo à progresser contre un vent fort“.

Source : Reuters
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform