Clicky



Bons Plans

Nasa: Quatre nouveaux satellites en orbite pour l’étude des champs magnétiques

Publié le
Lancement du satellite SMAP

La Nasa vient de réussir le lancement de 4 satellites qui lui permettront d’étudier les interactions à l’origine des aurores boréales.

Depuis cet après-midi, ce sont quatre nouveaux satellites qui vont naviguer en orbite autour de la planète Terre. La Nasa vient en effet de réussir le lancement de 4 engins qui lui permettront d’étudier avec plus de précisions les interactions entre le champ magnétique terrestre et les vents solaires, phénomène notamment à l’origine des aurores boréales.

Atlas V réussit le lancement des 4 satellites

C’est à 22 h 44, heure de Cap Canaveral, que la fusée Atlas V de la société United Launch Alliance a quitté le sol de la base de lancement avec les 4 satellites à son bord. Ces derniers ont ensuite été déployés 1 h 45 après le décollage de la fusée.

Chacun des satellites pèse 1,2 tonne et les 4 engins se déplaceront en orbite autour de la terre en une formation en triangle qui leur permettra d’obtenir des données en 3 dimensions de la région où le champ magnétique terrestre et les particules solaires entrent en collision. Ce champ magnétique protège généralement la planète Terre de ces particules solaires, mais lors des éruptions solaires de grande ampleur, ce dernier est mis à mal.

Comprendre les aurores boréales

C’est notamment dans cette configuration que se forment les aurores boréales, mais ce phénomène magnifique n’est pas la seule conséquence de ce phénomène de « reconnexion magnétique ».

Les éruptions solaires sont en effet réputées pour perturber le fonctionnement du réseau électrique mais mettent également à mal les satellites de communication et les instruments de navigation des avions. La compréhension du phénomène revêt donc une importance capitale puisqu’en cas d’éruption solaire de très grande ampleur, les conséquences pourraient être dramatiques.

Cette mission « Magnetospheric Multiscale » devrait durer environ deux ans et a coûté la bagatelle de 1,1 milliard de dollars à la Nasa.

Crédits Photos : NASA
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform