Clicky



Bons Plans

La Nasa manque d’efficacité dans la détection des astéroïdes dangereux

Publié le | Modifié le

Un rapport publié par la Nasa évoque que la détection des astéroïdes qui pourraient être dangereux pour la Terre n’est pas assez efficace.

En marge de ses missions qui consistent à envoyer des satellites ou des astronautes dans l’espace, la Nasa est également garante de la surveillance des menaces que représentent certains astéroïdes. Rassurant ? Pas tant que ça depuis qu’un inspecteur général de la Nasa, Paul Martin, a mis en lumière plusieurs failles dans la détection et la surveillance des astéroïdes dangereux.

En effet, l’agence spatiale américaine ne serait pas capable de tenir l’objectif de 90% de détections des astéroïdes d’un diamètre supérieur à 140 mètres, taille à partir de laquelle ils représentent un danger pour la planète terre. Cet objectif a été convenu lors de la création du programme NEO (Near-Earth Objects) en 2005. Ce programme de recherche est consacré à la détection des astéroïdes dangereux et à la création de programmes de défense contre cette menace.

Un budget insuffisant pour le programme de défense

Depuis 1998, 11.000 astéroïdes potentiellement dangereux ont été découverts, ce qui représente 10% du nombre total estimé. Autre faille dans les travaux de la Nasa, le budget consacré à la création d’une stratégie de défense n’est pas du tout  suffisant selon l’inspecteur. Avec 1 million de dollars seulement consacrés à ce pôle de réflexion, il est impossible pour le moment de mettre en place une méthodologie de destruction de l’objet dangereux voire même d’évacuation de la population.

Cependant, l’expert tient à rassurer en expliquant que la grande majorité des astéroïdes de cette taille se désintègre en entrant dans l’atmosphère. Il devrait l’expliquer aux habitants de la ville Russe de Chelyabinsk. En février 2013 la ville avait subi d’importants dégâts suite à l’explosion à 23000 mètres d’altitude d’un astéroïde de 18mètres de diamètres. La puissance dégagée par l’explosion avait été estimée à 30 bombes atomiques.

Qu’on se rassure, en cas de soucis, il sera toujours possible d’envoyer Bruce Willis pour sauver le monde comme dans le film Armageddon.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform