Clicky



Bons Plans

Mega se dévoile sur Twitter, Kim Schmitz fait quelques révélations

Publié le

Mega fera une entrée très remarquée le 19 janvier, il sera ensuite accessible dès le 20 janvier. En attendant cette grande sortie, son créateur, Kim Dotcom a dévoilé une nouvelle photo de la plateforme sur le réseau Twitter.

Mega se dévoile à quelques jours du lancement. Le successeur de MegaUpload sera disponible un an après le décès de son grand frère. Kim Dotcom avait lancé il y a quelques jours un compte à rebours. À quelques heures de son lancement officiel, le fondateur se confit sur le réseau Twitter. Il indique à ses followers que Mega proposera aux membres un espace de stockage de 50 Go. Les partages seront également facilités puisque les utilisateurs pourront obtenir six connexions simultanées avec un seul compte. Les données transmises sont assez minces, mais suffisantes pour attiser l’intérêt des internautes. Kim Dotcom utilise le site de micro blogging pour partager les nouveautés de son site. Il avait ainsi proposé les premiers clichés de la plateforme et révélé l’adresse du site. Il n’y aura pas que les internautes qui auront les yeux rivés sur Mega puisque la justice s’intéresse également au lancement du successeur de MegaUpload.

La justice surveille

Ce vendredi 11 janvier, les autorités américaines ont récusé les arguments du fondateur de Mega. Ce dernier estimait que les services de renseignements américains avaient falsifié les preuves dans le but d’obtenir la fermeture de son site. Cette histoire remonte à 2010 selon Torrent Freak. À cette époque, le FBI menait une enquête sur NinjaVideo qui s’appuyait sur l’infrastructure de MegaUpload. Kim Dotcom avait donc déclaré que le FBI avait demandé de ne pas supprimer 39 fichiers illicites. L’objectif étant de ne pas déstabiliser les investigations sur NinjaVideo. Au final, les autorités n’ont pas été dans le sens du fondateur de MegaUpload. Ce dernier aurait été fermé, car les fichiers illicites n’ont pas été supprimés. Un document transmis à la justice par les USA indique que « MegaUpload ne cite pas la moindre communication entre le gouvernement et MegaUpload ».

À quelques jours du lancement de Mega, la tension est à son comble, car les autorités avaient menacé Kim Dotcom il y a quelques mois. Le fondateur est bien décidé à lancer son site qui sera « plus gros, plus fort, plus rapide et plus sûr ». Ainsi, il a promis dès le lancement de la promotion que Mega allait changer le monde.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform