Clicky



Bons Plans

Mars : la NASA annonce la présence d’eau salée liquide à la surface

Publié le

La NASA a hier confirmé ce dont on se doutait depuis un moment : il y a bien de l'eau sur Mars. Liquide et salée et à la surface qui plus est.

Après un peu de teasing afin d’attirer les regards et probablement quelques billets verts au passage, la NASA tenait hier une conférence retransmise en direct sur le net. Bien que la révélation de l’agence ait été dévoilée quelques minutes avant la diffusion par Nature Geosciences (bravo le spoil !) cela n’empêche en rien l’annonce d’être particulièrement importante pour la suite des pérégrinations de l’Homme dans l’espace : il y a bien de l’eau à l’état liquide sur Mars.

Des traces d’écoulements périodiques sur Mars

Mais au-delà d’eau en sous-sol, grâce notamment au spectromètre de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) la NASA est en mesure d’avancer que de l’eau liquide salée se trouve périodiquement à la surface de la planète rouge. Sur l’image ci-dessous, il s’agit des stries noires. D’après l’agence, l’eau apparait à plusieurs endroits de Mars durant les saisons les plus chaudes lorsque la température est au-dessus des -23 degrés Celsius.

Notre exploration de Mars a toujours été guidée par la recherche de l’eau dans notre quête pour la vie dans l’univers et désormais nous avons des indications scientifiques convaincantes qui valident ce que nous suspections” a déclaré John Grunsfeld, astronaute et administrateur associé de la NASA. “C’est un développement significatif qui confirme que de l’eau – cependant saumâtre – s’écoule aujourd’hui à la surface de Mars.

Une découverte qui ne manque pas de sel

Cela dit, bien que cette découverte soit encourageante concernant une potentielle forme de vie sur la planète, l’état de cette eau (davantage des écoulements périodiques de perchlorates par ailleurs, c’est-à-dire des sels hydratés) n’a visiblement rien à voir avec celle de la Terre. Il reste de plus de nombreux éléments à analyser et expliquer concernant cette découverte. La NASA est par exemple pour le moment incapable de répondre à la question suivante : d’où vient cette eau ?

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform