Clicky



Bons Plans

Il joue à Call of Duty et le SWAT intervient chez lui

Publié le | Modifié le

Jouer à Call of Duty aux Etats-Unis peut être risqué, un joueur à eu la mauvaise surprise de voir le SWAT débarquer chez lui. Le groupe d’intervention avait été prévenu par un autre joueur, ce dernier avait piraté le compte Xbox Live de la victime avant de le faire passer pour un tueur forcené.

Les faits se seraient déroulés à Dallas, selon une édition locale de CBS le SWAT aurait entouré la demeure d’une famille américaine dont l’adolescent jouait à Call of Duty : Black Ops. Jusqu’ici il n’y a rien justifiant la présence de l’équipe d’intervention américaine. La police avait reçu une alerte précisant qu’une personne s’était fait tirer dessus, que le tireur était toujours dans la maison et qu’il tirait toujours. Avec une telle alerte il est compréhensible que le groupe soit intervenu.

Seulement voilà, une fois sur place le SWAT n’a constaté aucune fusillade ni entendu le moindre coup de feu. Les forces de police ont alors alerté les parents grâce à un mégaphone, tandis que le groupe se tenait prêt à intervenir. Après avoir un moment hésité la petite famille est sortie et c’est alors que l’adolescent a expliqué sa mésaventure à la police. Ce dernier déclara qu’un joueur inconnu s’était mis à lui parler sur Call of Duty, le menaçant de le hacker, de voler ses informations personnelles avant de prévenir le SWAT.

Des menaces qui prêtent à sourire  mais qui malheureusement se sont avérées exactes et auraient pu très mal tourner, une enquête a été ouverte. Des faits similaires se sont souvent déroulés aux Etats-Unis pour des histoires de disputes entre des joueurs en ligne.

Face à ce genre d’incident on ne peut que souhaiter un renforcement des conditions de sécurité des comptes Xbox Live, visiblement trop peu protégés.

Via : Numérama
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform