Clicky



Bons Plans

HTC pourrait vendre sa division réalité virtuelle

Publié le | Modifié le
Pas de baisse de prix pour le HTC Vive.

Tous les acteurs de la réalité virtuelle ont été surpris par les révélations du journal Bloomberg concernant la société HTC, indiquant que l’entreprise envisagerait de revendre sa division réalité virtuelle, malgré le succès du HTC Vive.

Il y a quelques jours HTC avait baissé de 200 euros le tarif de son casque VR HTC Vive pour optimiser ses ventes, l’entreprise avait également fait savoir qu’elle travaillait sur un futur casque autonome. Il est donc difficile de comprendre ce choix, d’autant que le marché de la réalité virtuelle est en forte croissance ces derniers trimestres.

Alors qu’est ce qui pourrait pousser HTC à revendre cette division prometteuse ?

En réalité, HTC ne va pas si bien que cela financièrement et les 5 dernières années auront été catastrophiques pour l’entreprise, non que ses produits ne séduisent pas ou ne sont pas de bonne qualité, bien au contraire. En fait, l’action d’HTC a perdu 75% de sa valeur en bourse durant cette période, pour plusieurs raisons.

L’entreprise a souffert de l’effondrement de Windows Mobile avec qui elle avait noué un partenariat, mais c’est surtout l’essor des smartphones d’Apple et de Samsung qui lui ont grignoté d’énormes parts de marché. HTC a également vu surgir une très importante concurrence en Asie avec l’émergence fulgurante de nouveaux acteurs dans l’univers du smartphone comme Huawei, OPPO ou Xiaomi. Attaqué de tous les côtés, la part de marché de la société s’est effondrée et ne représente plus aujourd’hui que 2% des ventes.

La vente de la division réalité virtuelle est donc envisagée comme une possibilité pour faire rentrer des recettes, réduire les dépenses et satisfaire les actionnaires, d’autant que le succès du HTC Vive, l’important catalogue de jeux vidéo passés et à venir, ainsi que la présence de ce casque VR chez de nombreux professionnels, font de cette division une réelle pépite, pour laquelle de nombreuses marques se presseront de faire une proposition afin de faire monter les enchères.

Si cette option se concrétise, il est assez probable que cela soit un groupe chinois qui rachète le Taiwanais, même s’il est évident que Facebook, Microsoft ou encore Google se montreront très intéressés par cette acquisition, pour améliorer leur propre présence dans ce marché plein de promesses.

Crédits Photos : VR Source
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform