Clicky



Bons Plans

Google veut désormais créer des villes et des aéroports

Publié le | Modifié le

Larry Page, le président de Google, a annoncé vouloir créer dans le futur ses propres villes et aéroports.

On le sait, Google est actuellement l’une des sociétés les plus puissantes du monde. Économiquement bien sûr grâce à son moteur de recherche et tous ses produits connexes, mais également grâce à la quantité astronomique de données privées stockées sur les serveurs de la firme de Mountain View.

La société n’a jamais caché son ambition de devenir plus qu’une société informatique ni sa volonté d’améliorer la condition humaine. Que ce soit l’Homme en tant que tel avec des dispositifs comme les Google Glass, mais également notre manière de vivre ensemble. C’est sans doute dans cette optique que Larry Page a annoncé aujourd’hui au site The Information vouloir bâtir ses propres villes et aéroports fonctionnant selon la philosophie Google.

Réfléchir au futur de Google selon Larry Page

Ces projets font partie d’une longue liste d’expérimentations menées par Google qui ont pour but de réfléchir à ce que pourrait devenir le futur Google 2.0. Ces annonces s’inscrivent dans la continuité du laboratoire Google X dirigé par Sergei Brin qui planche sur de nombreuses innovations. Cela va des Google Glass à des projets plus ambitieux comme la construction d’un ascenseur spatial ou des recherches sur la création d’un réseau de neurones artificiels.

Les projets de villes et d’aéroports connectés de Google seraient du ressort d’un autre laboratoire, baptisé Google Y, qui irait encore plus loin en terme de recherche et développement en mettant au point des projets de bien plus grande envergure. Quand on connait la quantité de données personnelles que Google a à disposition grâce à son moteur de recherche ou son navigateur, on se dit que la frontière est assez mince avec les villes totalitaires que l’on peut rencontrer dans les romans de science-fiction.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform