Clicky



Bons Plans

Sally Ride : la première astronaute américaine saluée par Google

Publié le | Modifié le

Elle aurait eu 64 ans aujourd'hui. Sally Ride est la première femme américaine à être allée dans l'espace et Google lui rend hommage au travers d'un doodle animé.

Sally Ride a participé à sa manière au combat de l’égalité des sexes en étant la première femme américaine à voyager dans l’espace. C’était en 1983 et elle était âgée de 32 ans. Google a souhaité lui rendre hommage en lui consacrant un doodle créé avec la participation de son ex-partenaire Tam E. O’Shaughnessy.

Sally Ride : première femme américaine dans l’espace

Sally Ride est née le 26 mai 1951 à Los Angeles. Elle a toujours été passionnée par les sciences et elle obtient un doctorat de physique en 1975 et fait des recherches en astrophysique. Attirée par les étoiles, elle répond à une annonce de recrutement de la NASA et se voit sélectionnée avec 5 autres femmes pour participer au programme spatial en 1978. Le 18 juin 1983, elle s’envole à bord de la navette Challenger et devient la première américaine à aller dans l’espace mais pas la première femme. Avant elle les soviétiques Svetlana Savitskaïa en 1982 et Valentina Terechkova en 1963 avaient déjà effectué un vol dans l’espace.

Elle effectuera un deuxième vol en 1984 et aurait dû effectuer un troisième voyage si la navette Challenger n’avait pas explosé au décollage en janvier 1986, annulant de ce fait la mission. Elle fera partie du groupe d’experts chargés de l’enquête sur l’accident. Elle sera ensuite nommée assistante spéciale du directeur de la NASA. Elle quitte l’agence spatiale américaine en 1987.

La vie de Sally Ride après la NASA

Après avoir quitté la NASA, elle travaillera pour l’Université de Stanford et reprendra ses recherches en astrophysique. En 1989, elle prend un poste de professeur à l’Université de Californie à San Diego où elle enseignera la physique et dirigera l’Institut de l’Espace de Californie. En 2001, elle créera la Sally Ride Science, une compagnie qui aura pour but d’encourager les élèves de primaire et secondaire à s’intéresser à la science, aux mathématiques et à la technologie. En outre elle écrira 5 livres sur la science pour les enfants. Elle meurt le 23 juillet 2012 d’un cancer du pancréas.

En reconnaissance de ce qu’elle a fait pour la conquête spatiale, son nom est inscrit au National Women’s Hall of Fame et son nom a été donné au site lunaire où se sont écrasées les sondes de la mission Grail.

Source : Wikipedia
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform