Clicky



Bons Plans

Facebook va recruter massivement pour lutter contre le contenu violent

Publié le
Marck Zuckerberg, patron de Facebook.

Mark Zuckerberg vient d'annoncer de nouvelles mesures pour lutter contre la publication de contenu inapproprié sur Facebook et notamment l'embauche de 3000 modérateurs supplémentaires.

Depuis quelques semaines, Facebook a instauré la possibilité de diffuser des vidéos en direct directement via sa plateforme. Une nouveauté plutôt bien accueillie par les utilisateurs, mais très vite, les premières polémiques sont arrivées.

Entre suicide diffusé en direct ou meurtrier qui se filme en train de passer à l’acte, l’outil laisse trop souvent passer des contenus insoutenables. Pour éviter ce genre d’affaire assez malvenue pour l’image de son entreprise, Mark Zuckerberg vient d’annoncer une embauche massive de modérateurs pour venir épauler les équipes existantes.

3000 nouveaux employés pour filtrer la violence

C’est via un post publié sur son compte Facebook que le créateur du réseau social a annoncé les nouvelles mesures prises pour endiguer la publication de contenus violents sur Facebook Live.

Le fondateur explique « Ces dernières semaines, nous avons vu des gens se faire du mal ou faire souffrir d’autres personnes sur Facebook. Cette année, nous allons recruter plus de 3000 personnes dans le monde entier […] afin de contrôler les signalements que nous recevons tous les jours, et répondre plus rapidement à la demande. »

Trouver le juste milieu

Ces 3000 nouveaux modérateurs viendront donc s’ajouter aux 4500 que compte déjà le réseau social. Au total, 7500 employés sur les 21000 que comptera alors l’entreprise seront exclusivement affectés à la modération des publications. Une série de nouveaux outils permettant de signaler plus efficacement du contenu inapproprié et rendre la modération plus efficiente seront également mis en service.

Avec ces employés supplémentaires, Facebook parviendra peut-être à endiguer la publication de contenus violents, notamment sur Facebook Live. Il faut également espérer que « l’humanisation » de cette modération permettra de ne plus voir certaines situations ubuesques se reproduire, comme la censure du tableau « L’origine du Monde » de Gustave Courbet.

Crédits Photos : catwalker / Shutterstock.com
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform