Clicky



Bons Plans

Facebook : Les Anonymous sont-ils les auteurs de ce nouveau bug ?

Publié le

Facebook a rencontré quelques problèmes ce week-end, et notamment dans la nuit de vendredi à samedi. Dans plusieurs pays, le réseau social de Marc Zuckerberg n’était plus accessible. Les Anonymous seraient à l’origine de ce bug, mais la société américaine a totalement démenti.

Facebook est depuis plusieurs semaines au cœur de nombreuses polémiques et bugs. Dès le mois de septembre, le réseau social était accusé de divulguer les messages privés, après une enquête, la société de Marc Zuckerberg n’avait absolument rien à se reprocher. Après plusieurs dysfonctionnements, notamment pendant le mois d’octobre, Facebook a une nouvelle fois planté en début de week-end. Lorsque les internautes tentaient de se connecter à leur compte, ils obtenaient un message « Désolé, quelque chose ne va pas ». Le problème a été repéré en France et dans plusieurs pays européens. La dernière fois, les Anonymous avaient également été accusés, un membre du groupe a également alimenté la rumeur sur le réseau Twitter.

Facebook explique la panne

Un certain @AnonymousOwn3r revendiquait cette attaque contre Facebook. Ce hacker endossait donc la responsabilité de ce dysfonctionnement. Il aurait submergé les serveurs du réseau social en utilisant une attaque DoS. Pourtant, malgré ses déclarations, la société de Marc Zuckerberg a souhaité mettre un terme à cette rumeur en indiquant que le bug ne relevait pas d’une attaque des Anonymous. Un porte-parole a donc expliqué qu’il s’agissait « d’une modification du DNS dans le but de faire un test d’optimisation du trafic, avait conduit à des problèmes de routage vers les serveurs de Facebook pour de nombreux utilisateurs ».

Tout est rentré dans l’ordre samedi matin pour une majorité de personnes. Les internautes pouvaient à nouveau se connecter à leur compte. Dans tous les cas, Marc Zuckerberg avait annoncé un retour à la normale à 100%, mais certains internautes auraient encore des problèmes notamment à l’ouest de l’Europe. Sur Twitter, tout le monde s’interroge, dysfonctionnement du réseau social ou attaque des Anonymous ?

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform