Clicky



Bons Plans

Facebook : Le roi du spam risque 3 ans de prison

Publié le | Modifié le
Sanford "king spam" Wallace

Il y a quelque chose de pourriels dans le royaume du roi du spam...

Il avait à son compteur « spammé » près de 500.000 comptes Facebook. Sanford Wallace surnommé « King spam » a plaidé coupable de ses activités frauduleuses en 2008 et 2009. Cet homme de 47 ans risque trois ans de prison ainsi que 250.000 dollars d’amende.

Cet homme vivant à Las Vegas, avait utilisé une méthode dite de « phishing ». Ses messages étaient déguisés en messages d’amis d’un contact et y incluait un lien vers un site web. Chaque clic sur ces liens permettait à Sanford Wallace d’être payé grâce au traffic généré. Une méthode assez connue sur Facebook et toujours d’actualité.

Plus de 27 millions de spams envoyés

Durant ces activités frauduleuses, le roi du spam aurait ainsi envoyé près de 27 millions de spams. Il a néanmoins nié avoir eu accès aux réseaux de Facebook. Ce n’est pas la première fois que le nom de Sanford Wallace est lié à des affaires de spam. En 2009 déjà, il avait été reconnu coupable d’avoir violé une ordonnance du tribunal l’interdisant de se connecter à Facebook, là encore pour des antécédents liés au spam. En 2011, il avait créé un profil sous le nom de « David Sinful – Saturdays Fredericks ».

Phishing aussi sur Myspace

Sanford auto proclammé roi du spam, donne des soucis aux autorités depuis les années 90. Il exerçait déjà ses activités via des appels fax, avant de trouver bonheur à travers les e-mails. Il y a quelques années, l’homme avait également employé sa méthode de phishing sur un autre réseau social, Myspace. Pour cela, il risque donc plusieurs années de prison… Pour le phishing, non pas pour s’être connecté à Myspace.

Crédits Photos : Keystone/AP/dan loh
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform