Clicky



Bons Plans

EchoNavigator : Trois enfants opérés du cœur grâce à un logiciel 3D à Toulouse

Publié le

Trois enfants ont été opérés avec succès de malformations cardiaques au CHU de Toulouse grâce à l’utilisation d’un logiciel de visualisation 3D baptisé EchoNavigator.

Et si les chirurgiens se formaient bientôt grâce à Trauma Center ? Si bien entendu, cette situation est irréaliste, l’équipe médicale du pôle enfant du CHU de Toulouse a réalisé une prouesse inédite en Europe en opérant 3 enfants du cœur grâce à un logiciel de visualisation 3D.

La 3D comme aide aux chirurgiens

Le logiciel, nommé EchoNavigator, permet aux chirurgiens de faciliter les opérations par voie percutanée (celles qui passent par le système veineux) et ainsi éviter l’opération à cœur ouvert pour les patients victimes de malformations cardiaques.

Développé en collaboration avec Philips, EchoNavigator permet d’afficher en 3D sur un écran l’échographie du cœur de l’enfant grâce aux rayons X et aux ultrasons. Les chirurgiens peuvent alors introduire la sonde qui leur permet de réparer les malformations cardiaques de manière très précise et ainsi, effectuer des actes beaucoup moins traumatisants pour les enfants opérés. Selon le professeur Philippe Acar, cardiologue et pédiatre à l’hôpital des Enfants du CHU de Toulouse EchoNavigator est une « Véritable révolution technologique de fusion d’images qui permet de visualiser en 3D et en dimension réelle le cœur et de traiter certaines malformations cardiaques chez l’enfant sans recourir à la chirurgie à cœur ouvert ».

40 opérations à venir

Trois enfants, âgés de 5, 6 et 9 ans ont pu bénéficier de cette technologie la semaine dernière. « Les deux premiers enfants opérés le 6 novembre dernier avec le nouveau dispositif ont été réveillés, juste après le geste, sans avoir à séjourner en réanimation, et accompagnés de leurs parents. Ils sont retournés chez eux 36 heures après », a précisé le CHU dans son communiqué. L’utilisation d’EchoNavigator sur des enfants est une première Européenne.

Le centre hospitalier précise que ce « nouveau système d’images d’échocardiographie 3D et de fluoroscopie permettra à environ 40 jeunes patients atteints de malformations cardiaques d’être traités sans recourir à la chirurgie à cœur ouvert » dans les semaines à venir.

Source : CHU de Toulouse
Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform