Clicky



Bons Plans

D’après Stephen Hawking, il nous reste 100 ans à vivre

Publié le
Matt Damon dans Seul sur Mars

Le célèbre astrophysicien, qui donnait encore à l'humanité 1000 ans à vivre, vient de rabaisser l'échéance à 100 ans et recommande de faire de la colonisation d'autres planètes une priorité pour avoir une chance de survivre.

Stephen Hawking, dont la parole est souvent écoutée, a une nouvelle fois fait une prévision alarmiste quant à la survie de l’espèce humaine. Lui qui affirmait il y a encore quelques semaines que nous disposions d’un millénaire pour trouver une solution, vient de réduire ce délais à seulement un siècle. D’après lui, il nous reste 100 ans pour trouver une nouvelle planète et commencer à la coloniser.

Stephen Hawking est particulièrement pessimiste sur l’avenir de l’humanité

Le célèbre astrophysicien participe à une émission qui sera diffusée par la chaîne britannique BBC intitulée Tomorrow’s World. Dans cette série documentaire, le scientifique et son équipe parcourent le monde à la recherche des avancées scientifiques qui permettront de quitter la planète.

Il y a peu Stephen Hawking affirmait : « Je crois que la vie sur terre risque d’être à tout moment balayée par un désastre, tel qu’une guerre nucléaire soudaine, un virus génétiquement modifié, ou d’autres dangers. Je pense que la race humaine n’a aucun avenir si nous n’allons pas dans l’espace ». Il estimait que la Terre subirait un évènement critique dans les 1.000 à 10.000 prochaines années, mais le scientifique est désormais convaincu que la démographie galopante, le peu de mesures entreprises par les hommes pour ralentir et inverser le réchauffement climatique et certaines avancées trop rapides et sans contrôle dans le domaine de l’intelligence artificielle, réduisent considérablement les chances de survie de l’humanité si l’homme ne dispose pas d’une planète viable pour commencer la colonisation.

Un siècle pour quitter la Terre…

Seul soucis, envisager un grand déménagement vers l’inconnu est une bonne idée, sauf qu’en l’état des moyens dont disposent l’humanité, l’unique planète à portée de main est Mars et il s’agit d’une planète dont les conditions sont très défavorables à notre espèce. Le délais de 100 ans annoncé par Stephen Hawking est dont très loin d’être suffisant, car les éventuelles planètes candidates au statut de “potentiellement habitable”, se trouvent à des années lumière de notre système solaire, des distances que l’homme ne peut matériellement pas franchir à ce jour… Pour information, l’objet le plus loin de la Terre est Voyager 1, il se trouve à seulement 20 milliards de kilomètres et aura mis 40 ans pour en arriver là !

Plutôt qu’une fuite en avant dans l’espace, le meilleur moyen pour assurer la survie de l’humanité ne serait tout simplement pas de prendre enfin soin de la Terre et de l’environnement en général, afin d’avoir un futur à offrir aux générations suivantes ?

Crédits Photos : © 2015 Twentieth Century Fox
Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform