Clicky



Bons Plans

Bientôt des drones professionnels pour surveiller la capitale

Publié le

La préfecture de police de Paris vient de lancer un appel d'offre pour acquérir des drones professionnels afin de surveiller les rues de la capitale depuis le ciel.

Paris compte environ 1200 caméras de surveillance dans ses rues. Afin de renforcer ce système de vidéosurveillance, la préfecture de police souhaite faire l’acquisition de drones plus puissants, des engins professionnels équipés de caméras haute définition. Un appel d’offre a été lancé, il se terminera le 10 mai, 1 mois avant le début de l’Euro 2016 de football.

Vidéosurveillance : des drones dans le ciel de Paris

Alors que la France est toujours en état d’urgence et, avec l’Euro 2016 de football qui approche, la sécurité des français et notamment des parisiens est une priorité pour les forces de police. C’est sans doute pour cette raison que la préfecture a décidé l’achat de drones à des fins de “missions de surveillance aériennes à basse altitude” selon une information du “Parisien”.

La police de la capitale possède déjà des petits drones légers, qu’elle a notamment utilisés lors de la COP 21. “De l’ultra-léger, on passe au modèle supérieur, avec une meilleure technologie et une durée de vol plus importante” indiquait à l’AFP une source policière. La préfecture de Paris n’a cependant pas communiqué le nombre de drones qu’elle pense acquérir ni à quelles missions de surveillance ils seront affectés.

Des drones à la pointe de la technologie

Selon le cahier des charges, ces drones devront pouvoir être déployés en moins de 5 minutes par les forces de police et pouvoir voler à une vitesse “d’au moins 10 mètres/seconde en mode manuel et 5 mètres/seconde en vol automatique“. Ils seront équipés d’une caméra haute définition, d’une caméra thermique et de 6 moteurs électriques. En outre, ces drones pourront voler à une altitude de 100 mètres sans être détectés de façon auditive, pendant 30 minutes.

Ce marché, d’une durée de 2 ans, est estimé à 429.600 euros, formation des “télépilotes” comprise.

Source : lepoint.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform