Clicky



Bons Plans

Après Google, eBay pourrait bien quitter la Chine

Publié le | Modifié le

Après Google, qui avait menacé le gouvernement de la Chine de quitter le pays, c’est aujourd’hui au tour de eBay de faire face à quelques difficultés, difficultés qui pourraient lui être fatales en Chine, si les bonnes solutions ne sont pas envisagées.

Rappel des faits : eBay est allié depuis 2006 avec la société TOM Group. Les 2 acteurs ont créé une société commune pour développer le site de e-commerce EachNet. eBay avait misé toute sa stratégie et tous ses espoirs de développement en Chine sur cette alliance.

L’objectif était simple : rattraper la société Taobao qui détient à lui seul près de 80% de parts de marché.

Mais voila, l’entente entre TOM Group et eBay a commencé à se dégrader à la vue des performances décevantes de EachNet ces dernières années. EachNet a même été rétrogradé à la troisième place du classement dans le pays.

En 2009 TOM Group et China Post, une entreprise de l’état chinois, ont lancé officiellement leur entreprise commune, dénommée Ule China, en mettant en commun leurs forces. Et l’objectif est tout différent, Ule China va centrer sa stratégie sur le segment le plus dynamique et le plus rentable du e-commerce en Chine, à savoir le B2C.

EachNet veut se concentrer uniquement sur le segment C2C, modèle qui arrive en fin de course et n’a jamais trouvé de rentabilité réelle. Au final, eBay se retrouve donc seul.

Si aucun changement radical de stratégie n’est envisagé, eBay pourrait bien décider de quitter le pays dès 2010.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform