Clicky



Bons Plans

ADN : La solution de stockage du futur ?

Publié le

Des chercheurs de Harvard ont réussi à stocker quelques 700 To de données dans un gramme de matière, une prouesse réalisée grâce à cette molécule bien connue que l’on appelle ADN.

La découverte d’une possibilité de stockage dans l’ADN de contenus numérique n’est pas toute récente, mais deux chercheurs ont dernièrement défrayé la chronique en stockant une copie numérique de l’ouvrage que publiera bientôt l’un d’entre eux sur moins d’un gramme d’ADN synthétisé. Au total, ce sont pas moins de 700 To qui ont pu être stockés dans quelques microgrammes d’ADN.

Pour la petite histoire, l’ADN (aussi appelé acide désoxyribonucléique) se présente sous la forme d’une molécule composée de brins complémentaires. Ces derniers sont eux-mêmes composés d’une suite de nucléotides, et l’ordre de ces nucléotides détermine l’information génétique. Quatre bases sont présentes (T, G, A et C) et on peut aisément faire correspondre ces bases à un système binaire (T et G représentent le 1, alors que A et C sont le 0). Si l’on synthétise une molécule d’ADN, on peut donc “écrire” des informations dessus.

Selon le constat de ces deux personnes, il serait possible de stocker l’ensemble des informations produites dans le monde en 2011, soit 1,8 zettaoctet, dans environ quatre grammes d’ADN.

Bien entendu, la cellule vivante n’était pas le support idéal puisque susceptible de mourir, les deux chercheurs ont donc réalisé leurs tests sur un substrat en verre. Une fois figé, l’ADN devient virtuellement inaltérable et est capable de résister à des températures inhabituelles, ce qui n’est pas le cas des supports actuels, vous l’aurez compris.

Après cette expérience, on est en droit de se demander si l’ADN ne pourrait pas devenir le support de stockage par excellence dans l’avenir. Cela dit, il faut savoir que des opérations de séquençage et un algorithme informatique sont nécessaires à la reconstitution des fragments de données. Pour mettre en oeuvre un tel dispositif, il faudrait que tout un chacun puisse s’équiper avec le nécessaire à la synthèse et un séquenceur… Difficile d’imaginer cela aujourd’hui !


Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform