Clicky



Bons Plans

CES 2017 : Trois choses à savoir pour les nouveaux entrepreneurs

Publié le

Mercredi, le salon de l'électronique, le Consumer Electronic Show (CES) 2017 ouvre ses portes à Las Vegas. Quelques conseils pour les débutants de la "French Tech".

224. C’est le nombre de de start-up françaises qui seront au rendez-vous du CES 2017. Elles sont rassemblées sous la bannière “French Tech” promue par le Ministère de l’Economie et des Finances. Deux fois plus de start-up que l’an dernier, cela signifie que au moins 112 d’entre elles sont nouvelles pour cet événement. Voici trois conseils de vieux loups de mer que les jeunes pousses devraient suivre à la lettre s’ils veulent repartir en ayant le sentiment d’avoir réussi leur salon.

1 – Relire la fable de la grenouille et le bœuf

« Il est inutile d’essayer d’avoir l’air gros au CES de Las Vegas.» Les mots sont de Rafi Haladjian, le fondateur du Nabaztag déjà venu au CES en 2006. Le changement d’échelle, de Paris à Las Vegas peut se révéler déroutant. Une start-up qui fonctionne en France peut très bien être inconnue aux Etats-Unis. Il faudra donc garder les pieds sur terre.

2 – Convaincre les journalistes

« Faire le buzz au CES est plus important que d’enregistrer ses premières commandes » explique Eric Carreel, co-fondateur de Withings, la start-up rachetée par Nokia en 2016. Si le CES est le rendez-vous des start-up et des financiers c’est aussi un lieu plein de… journalistes. S’assurer une bonne promotion, réussir le buzz, c’est autant de garanties de ventes ultérieures dans différents pays.

3 – Arriver préparé et le moral au top

« Le show étant gigantesque, la probabilité que les personnes dont vous avez besoin poussent la porte de votre stand est très faible » insiste Fred Potter, le fondateur de Netatmo. Il faut donc mieux anticiper en prenant les rendez-vous avec les personnes qui vous intéressent tant au niveau des journalistes que des financiers.  « Le travail sur place est assez ingrat. 95 % des gens qui passent sur votre stand ne vous intéressent pas, avec une majorité de curieux qui ne seront jamais vos clients » conclut-il.

On leur souhaite à tous bon courage et plein de réussite !

 

Source : 20 Minutes
Crédits Photos : Compte Twitter de la French Touch
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform