Clicky



Bons Plans

Voici l’homme influent qui n’a aucune photo de lui sur Internet

Publié le | Modifié le
Les photos de profil et de couverture de la page Facebook de Jonathan Hirshon.

Jonathan Hirshon, ancien chargé de relations publiques de Sony et Apple, et à la tête d'une agence de communication, réussit depuis 20 ans à berner les algorithmes. Aucune véritable photo de lui n'apparait sur le web.

Non, Jonathan Hirshon n’est pas un internaute lambda, comme vous et moi. Sa “prouesse” n’en est que plus remarquable. Celui qui fut chargé de relations publiques pour Sony ou Apple a réussi le petit exploit de ne jamais voir une photo de lui publiée sur le web.

Cette star de la Silicon Valley est arrivée à un tel degré de maîtrise de son image, au sens littéral du terme, qu’il trompe les algorithmes depuis 20 ans. Explications.

Le visage de Jonathan Hirshon, absent de tous les moteurs de recherche

Amusez-vous à relever le défi en tapant son nom dans Google Images,par exemple. Certes, vous obtiendrez une multitude résultats; mais soyez certains qu’aucun des visages retournés par le moteur ne sera authentique. Une fois encore, Jonathan n’est pas un anonyme : ses activités publiques précédemment cités, et maintenant l’agence de communication qu’il a fondée, suffiraient à emplir les moteurs de recherche de son visage. Aujourd’hui, il affirme à Fast Company : “Quand le Web a commencé, j’ai décidé de me lancer un défi. Combien de temps me sera-t-il possible de faire en sorte que ma photo n’apparaisse pas sur Internet ?”.

Pour y parvenir, Mr Hirshon impose, dans un premier temps à lui-même, une discipline de fer : Un selfie ? Non merci. Des photos de vacances ? Encore moins. Quand il doit répondre à un entretien filmé avec un journaliste, il demande à être capté à contre-jour. Quand il rencontre un blogueur affublé d’une paire de Google Glass, il porte une cagoule.

Mettre ses amis à contribution

Mais s’il peut assez “aisément” contrôler son image, le plus grand risque vient de l’intérieur, son cercle d’amis en tête. C’est pourquoi, afin de tromper au maximum les algorithmes des moteurs de Google, Instagram et autres, il a demandé via Facebook à ses intimes de le mentionner sur des photos. N’importe quelle photo, qu’il s’agisse d’“une feuille volant au vent, un singe hurleur, des équations géométriques, George Clooney, un tas d’excréments. Choisissez la photo qui me convient le mieux, ou qui vous convient le mieux”, poste-t-il alors.

“Si chaque internaute fait la même démarche, nous arriverons au point où la reconnaissance faciale deviendra beaucoup plus compliquée à mettre en place et chacun pourra recommencer à retrouver un peu de vie privée”, ajoute-t-il. Selon lui, son anonymat a failli être rompu à deux reprises mais, en parlant des auteurs des clichés, il tient à affirmer qu’“à chaque fois ils ont accepté de les retirer”. Jusqu’à quand ? Considérons néanmoins qu’au bout de 20 ans, son défi est déjà largement relevé.

Crédits Photos : Capture d'écran.
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform