Clicky



Bons Plans

Le site web de la ville de Toulon a été piraté

Publié le

A la veille des festivités du 15 août, un piratage de site web cherche à gâcher l’esprit de la fête à Toulon, en laissant planer une potentielle menace terroriste, un mois à peine après l'attentat de Nice.

Les sites internet de la communauté d’agglomération et le site de la ville de Toulon ont été piratés ce matin, en utilisation la technique désormais très connue de défaçage, qui consiste à afficher un nouveau site ou des contenus à la place du site original. Dans le cas du piratage du site de la ville de Toulon, on pouvait notamment voir un drapeau algérien et des images de charniers.

Un piratage du site de la ville de Toulon en pleine visite du ministre de l’Intérieur

Une façon de rappeler que la menace terroriste plane toujours, partout sur le territoire. Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, qui était précisément en déplacement à Toulon aujourd’hui, a tenu à refaire un point sur le dispositif de sécurité des festivités du 15 août dans la ville en le renforçant considérablement. La ville devrait accueillir 50000 personnes durant ces festivités.

Bernard Cazeneuve a indiqué que « tous les moyens du ministère étaient mobilisés pour retrouver ceux qui sont à l’origine de ce piratage », en l’occurrence la plate-forme Pharos de lutte contre la cybercriminalité. Le ministre a également rappelé : « la menace terroriste (…) extrêmement élevée sur l’ensemble du territoire national justifie ces mesures de sécurité exceptionnelles ».

Le sénateur-maire Hubert Falco (LR) a de son côté affirmé qu’une enquête était ouverte pour  retrouver le ou les responsables et a indiqué « avoir pris ses responsabilités » pour maintenir les festivités dans la ville. Il a déclaré : « A partir du moment où l’État nous fournit des moyens exceptionnels pour assurer la sécurité, nous n’avions aucune raison d’annuler ces manifestations ».

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform