Clicky



Bons Plans

Save to Google : Chrome propose l’archivage des pages web

Publié le
Illustration. Le navigateur Chrome ouvert sur l'écran d'un ordinateur.

Google vient de mettre à disposition des internautes une nouvelle extension pour le navigateur Chrome. A l'image de Pocket sur mobile elle permet de sauvegarder du contenu pour le visualiser plus tard.

Alors qu’une nouvelle version de Google Chrome est disponible au téléchargement, la version 50, une nouvelle extension, baptisée “Save to Google“, est disponible dans le Chrome Web Store. Cette extension permet aux utilisateurs de Chrome de mettre de côté une page web qu’ils voudraient visualiser plus tard.

Sauvegarder ses pages web dans le Cloud avec “Save to Google”

Des extensions similaires existaient déjà dans le store de Chrome, mais avec “Save to Google”, le moteur de recherche propose ainsi sa solution maison. Une fois cette extension ajoutée dans Google Chrome, l’utilisateur pourra, en un seul clic, sauvegarder une page web ou une image. Ces contenus ne seront pas gardés en local mais dans un espace de stockage en ligne réservé à l’utilisateur.

C’est la grande différence avec les favoris qui eux sont sauvegardés sur l’appareil utilisé. Ces pages web seront alors accessibles depuis d’autres dispositifs dotés du même compte Google comme une tablette, un ordinateur ou un smartphone. Elles seront accessibles à l’adresse google.com/save et apparaitront sous forme de vignettes. Au moment de la sauvegarde, l’utilisateur pourra choisir une illustration et différents mots clés pour une meilleure indexation.

Concurrencer les services déjà disponibles

Des services offrant les mêmes fonctionnalités sont déjà disponibles, comme par exemple Pocket, probablement le plus connu et le plus complet. Readability et Instapaper sont aussi d’autres options. Google souhaitait lancer son extension maison, tout comme les autres géants du web l’ont fait, tels que Microsoft qui propose une liste de lecture dans son navigateur Edge ou encore Facebook avec “Save to Facebook” qui fonctionne toutefois un peu différemment car c’est le créateur du site web concerné qui doit ajouter le bouton sur la page pour que l’utilisateur puisse la sauvegarder dans son compte Facebook.

Source : 01net.com
Crédits Photos : Evan Lorne / Shutterstock.com
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform