Clicky



Bons Plans

Pour Richard Stallman, Windows, iOS et Android ne sont que des malwares

Publié le | Modifié le
Richard Stallman, pionnier du logiciel libre Richard Stallman, pionnier du logiciel libre

Pour Richard Stallman, l’un des pionniers du logiciel libre et de Linux en particulier, les systèmes d’exploitation actuels peuvent tous être considérés comme des malwares. Ni plus, ni moins.

Dans le monde du logiciel libre, il y a certaines figures emblématiques. Parmi elles, Richard Stallman fait office de véritable gourou, ni plus ni moins ! Considéré comme l’un des principaux instigateurs du système d’exploitation libre Linux grâce au projet GNU, l’homme a tenu à partager son aversion pour les systèmes d’exploitation actuels. Que ce soit Windows, OSX, iOS ou Android, aucune des productions actuelles ne trouve grâce aux yeux de Stallman.

Les systèmes d’exploitation actuels sont tous des malwares

C’est dans une tribune publiée sur le site du journal britannique The Guardian que Richard Stallman s’est lâché sur le monde du logiciel propriétaires qu’il exècre tant. Il n’hésite pas à comparer les systèmes d’exploitation actuels à des malwares. « En 1983, lorsque j’ai lancé le mouvement du logiciel libre, les malwares étaient si rares que chaque cas était choquant et scandaleux. Aujourd’hui, c’est devenu la norme », déplore le fondateur du projet GNU.

Pour lui, « dans les années 1980, les développeurs de logiciels propriétaires avaient encore une certaine éthique : ils tentaient réellement de développer des programmes au service des utilisateurs, même si les utilisateurs n’avaient pas le contrôle sur ces programmes […] Aujourd’hui, les développeurs maltraitent les utilisateurs : quand ils se font prendre, ils prétendent que les CGU rendent cela éthique ». 

Personne ne trouve grâce aux yeux de Richard Stallman

Pour Richard Stallman, les solutions de Microsoft ne valent pas mieux que les logiciels espions de la NSA, d’autant plus lorsque ces dernières tentent de faire passer des fonctionnalités malveillantes pour des services à part entière. L’homme précise que « Windows espionne, enchaîne ses utilisateurs, et censure les applications sur mobile. Il dispose aussi d’une backdoor permettant à Microsoft d’imposer des mises à jour. Microsoft trahi les utilisateurs de Windows en dévoilant à la NSA des failles de sécurité, avant de les colmater ». 

Apple en prend également pour son grade : « Les systèmes d’exploitation d’Apple sont également des malwares : Mac OS espionne et limite-lui aussi ses utilisateurs, iOS espionne, censure des applications et est doté de backdoor. Même Android contient des malwares : une backdoor qui va forcer l’installation ou la suppression de n’importe quelle application ».

Richard Stallman conclut son propos en invitant ses lecteurs à se questionner sur leur utilisation de l’outil informatique : « Devriez-vous faire confiance à un Internet fait de logiciels propriétaires ? Ne soyez pas stupides ». 

Crédits Photos : Wikipedia
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform