Clicky



Bons Plans

Remedy : cinéma et jeu vidéo, un cocktail détonnant pour Sam Lake

Publié le | Modifié le
Sam Lake parle de l'association entre cinéma et jeu vidéo.

Sam Lake du studio finlandais Remedy Entertainment s'est récemment exprimé sur le rapprochement entre le cinéma et le jeu vidéo.

Quand ce n’est pas David Cage de Quantic Dream qui parle avec amour de l’association entre le cinéma et le jeu vidéo, Sam Lake (Remedy Entertainment) n’hésite pas lui aussi à en dire du bien notamment car ce dernier place la narration comme un élément important dans ses productions, notamment avec Quantum Break dont le titre intégre une série télévisée (un épisode par chapitre pour faire une transition entre l’histoire du jeu et de la série).

Il a d’ailleurs profité du Tribeca Games Festival pour dire un peu plus sur ces deux médias : “Oui, je pense qu’ils vont probablement fusionner en des choses surprenantes. Mais, encore une fois, il y a tellement de joie et de richesse face à tous ces médias que vous avez le choix. C’est comme un magasin de bonbons. Nous avons le luxe d’être en face de beaucoup d’arts et de divertissements à vivre. Je ne sais pas s’ils doivent vraiment s’associer, mais je me dis que cela finira par arriver. Encore une fois, ça sera surprenant.

Quantum Break : le projet cross-média finlandais sur Xbox One et PC

Quantum Break est un third person shooter dans lequel le joueur incarne un personnage au super pouvoir capable de modifier et gérer le temps grâce au bullet-time généreusement employé. Divisé en 5 actes, le jeu est accompagné d’une mini-série dont la trame scénaristique sera modifiée selon les choix faits dans le jeu lui-même. Pour être en cohérence avec la série, tournée par de vrais comédiens dont Shawn Ashmore, Aidan Gillen et Dominic Monaghan, ces derniers incarnent leur propre personnage au sein-même du jeu via la capture de mouvement.

Crédits Photos : Sam Lake/Remedy
Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform