Clicky



Bons Plans

Quelqu’un cherche à détruire le web et s’entraine pour y parvenir

Publié le

Et si internet disparaissait ? La question peut sembler étonnante pourtant une activité suspecte ces derniers mois démontre que quelqu’un ou un pays cherche à détruire le web.

L’information provient du spécialiste en sécurité informatique, Bruce Schneier, qui affirme que quelqu’un ou un pays est en train de s’entrainer à détruire le web et que ce dernier serait en train de calibrer ses attaques sur différentes infrastructures vitales du web. Depuis de nombreux mois cet assaillant teste donc la résistance du web.

Des attaques de plus en plus sophistiquées contre le web

Le spécialiste en sécurité informatique explique que les entreprises chargées de défendre les infrastructures du Net sont victimes d’attaques « DDoS » (dénis de service) de plus en plus importantes, qui consistent à leur envoyer des requêtes en masse, en vue de faire cesser leur fonctionnement.

D’après les propres mots de l’expert : « On dirait que le cyber-commandement militaire d’un pays essaie de calibrer son arsenal en cas de cyber-guerre ». Il explique que pour l’instant on a l’impression de voir des sondes et souligne : « La première semaine, l’attaque débute à un certain niveau, puis gagne progressivement en intensité, avant de s’arrêter. La semaine suivante, elle redémarre à ce niveau plus élevé et continue. Et ainsi de suite […], comme si l’assaillant cherchait précisément le point faible ».

Des tests à répétition pour faire tomber les défenses d’internet

Selon lui, « Ces sondes prennent la forme d’attaques précisément calibrées et conçues pour déterminer exactement à quel point ces entreprises sont capables de se défendre, et ce qu’il faut faire pour les faire tomber ».

Le spécialiste et certains analystes estiment que ces attaques ne peuvent provenir que d’un seul état par leur portée et pointent la Chine comme responsable, bien qu’il soit possible de déguiser ces attaques en les attribuant à un autre pays. Cette information est pour le moins inquiétante, car sans internet c’est une grande partie du commerce mondiale et de nombreux services qui se retrouveraient totalement paralysés.

Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform