Clicky



Bons Plans

Pour la première fois, le marché mondial des smartphones ne croît plus

Publié le
Photo d'illustration. Un smartphone.

Alors que depuis plusieurs trimestres le marché mondial des smartphones était à la peine, les chiffres des trois premiers mois de l'année 2016 ne présagent rien de bon.

Les chiffres du marché mondial des smartphones du premier trimestre 2016 sont alarmants. On savait ce marché au ralenti depuis plusieurs trimestre, il est désormais pratiquement au point mort à en croire les chiffres annoncés par le cabinet de recherche IDC.

Smartphones : une croissance presque nulle au premier trimestre

La tendance observée depuis plusieurs mois déjà concernant le marché des smartphones dans le monde se confirme au premier trimestre 2016. Les ventes n’auront progressé que de 0,2% durant les 3 premiers mois de l’année. 334,9 millions d’unités auront été écoulées dans le monde alors qu’à la même période l’an dernier ce chiffre était quasi identique (334,3 millions d’unités). “La plus petite croissance sur un an jamais enregistrée“, peut-on lire dans le communiqué d’IDC.

Selon le cabinet de recherche, ces mauvais résultats peuvent s’expliquer d’une part à cause d’une “forte saturation dans les marchés développés” et d’autre part  au “déclin, sur un an, des deux leaders Samsung et Apple“. “Les pays développés affichent des taux d’équipement compris entre 70 % et 80 %. Et aujourd’hui, on conserve son smartphone plus longtemps qu’autrefois” expliquait de son côté au site “Les Echos”, Leslie Griffe de Malval, gérant chez Fourpoints.

Deux nouveaux fabricants chinois dans le top 5

En haut du classement des fabricants de smartphones rien a changé, Samsung est toujours premier avec 24,5% des parts de marché au premier trimestre 2016, suivi par Apple avec 15,3%. Ce dernier a tout de même perdu 3 points par rapport au premier trimestre 2015. En troisième position on retrouve Huawei avec 8,2% des parts de marché.

En dessous en revanche il y a du changement, Xiaomi et Lenovo quittent le top 5 pour la première fois. Ce sont les marchands chinois Oppo et Vivo qui prennent leur place. Des marques peu connues en Europe qui sont surtout présentes en Chine, en Asie du Sud-Est et en Inde. Ces deux compagnies, issues de la même holding, s’octroient respectivement 5,5% et 4,3% des parts de marché.

Source : lesechos.fr
Crédits Photos : Shutterstock.com
Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform