Clicky



Bons Plans

Pourquoi Facebook a-t-il racheté Instagram ?

Publié le | Modifié le

C’est la grosse nouvelle de la semaine, Facebook a racheté hier le réseau social photo Instagram, pour une somme d’un milliard de dollars. Après que Facebook ait annoncé vouloir laisser son indépendance au service et conserver les fonctionnalités d’origine, beaucoup de questions subsistent au sujet de ce rachat.

Instagram, c’est quoi ?

Avant toute chose, petit rappel pour ceux qui ne connaitraient pas encore Instagram. Il s’agit d’un réseau social de niche basé sur la photo et qui était disponible uniquement sur iPhone il y a encore une semaine. Il permet de partager des photos avec ses amis, ou publiquement, en y ajoutant de petits effets à la volée.

La start-up, lancée en octobre 2010, compte actuellement 13 personnes et n’avait jusqu’alors aucun business model et aucune source de revenus. Nommée application de l’année par Apple en 2011, elle n’en est pas moins intéressante pour Facebook qui souhaitait depuis un moment déjà ajouter des options à son application Photos.

En quelques chiffes, Instagram, c’est 30 millions d’utilisateurs inscrits, un milliard de photos publiées dont 5 millions par jour, 575 “j’aime” et 81 commentaires par seconde.

L’intérêt de Facebook pour la photo

Cela n’est pas une nouveauté, Facebook aime beaucoup la photo. Lou Kerner, analyste spécialiste des médias sociaux, a affirmé à l’AFP l’intérêt de Facebook pour les photos : “Les photos sont l’application la plus utilisée sur Facebook, elles sont essentielles (…) et Facebook ne voulait pas perdre sa domination.” En effet, selon lui, 5% des photos prises dans le monde depuis le début de l’histoire de la photographie sont hébergées sur Facebook.

Il y a quelques temps, nous avions par ailleurs vu passer quelques rumeurs au sujet de l’intégration de filtres dans l’application Photos de Facebook. Une autre rumeur parlait d’ailleurs du lancement d’une application Facebook dédiée à la photo.

Facebook a affirmé vouloir développer le service tout en conservant la marque et l’application dédiée. Aucun soucis donc pour les personnes qui sont présentes sur Instagram mais pas sur Facebook, ou encore les personnes qui n’ont pas envie de lier encore une autre activité à leur compte Facebook.

La première idée qui nous vient à l’esprit, c’est l’intégration poussée de Facebook dans l’application. Il est certain que Facebook va vouloir permettre aux utilisateurs une liaison plus poussée entre les deux réseaux sociaux.

Mais au delà de cet intérêt pour l’application, ce qui va être intéressant pour Facebook, c’est de pouvoir utiliser la technologie de Instagram dans sa propre application mobile. Il semble certain que Facebook va, sous peu de temps, proposer une nouvelle version de son application mobile, avec un bon nombre de nouveautés autour de la fonction photo !

Pourquoi dépenser un telle somme ?

Un million de dollars, c’est cette somme qui fait beaucoup parler depuis l’annonce de Facebook. C’est en effet une somme énorme quand on s’attarde sur les résultats de la start-up, sans compter les dernières estimations de TechCrunch et All Things Digital qui valorise Instagram à 500 millions de dollars, soit la moitié du prix proposé par Facebook.

D’après Philippe Torres, responsable de la cellule de veille technologique L’Atelier, le rachat de Instagram par Facebook est un pari sur l’avenir. Il est clair que la start-up a connu un succès énorme très rapidement, et cela allait continuer, avec ou sans l’aide de Facebook. Le géant a donc anticipé sur la future valeur de Instagram en faisant une proposition que les deux fondateurs ne pouvaient assurément pas refuser. Maintenant que le réseau social s’est emparé de la petite entreprise, l’application pourrait bien doubler, voire tripler sa valeur. On notera d’ailleurs le fait qu’aujourd’hui, Instagram est en tête des applications gratuites téléchargées sur l’App Store. Un fait qui montre clairement la puissance du réseau social.

Par ailleurs, le milliard proposé par Facebook n’est pas proposé exclusivement en cash. Il y a certes, du cash, mais aussi un certain nombre de titres boursiers qui ne coûtent quasiment rien à Facebook.

Facebook prépare son introduction en bourse

À quelques jours de son entrée en bourse, Facebook continue son chemin et s’est assuré ici d’avoir une killer app sur iOS et Android. Le réseau social vient d’ailleurs, une fois de plus, s’imposer face à Google qui cherche désespérément une application sociale mobile à succès. Inutile de s’étendre sur le sujet pour le comprendre, Instagram pourrait aider Facebook à augmenter sa valeur d’entrée.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform