Clicky



Bons Plans

Planck : Le rayonnement fossile raconte l’histoire de l’Univers

Publié le
Planck CMB

Planck a révélé ses premiers résultats et ils sont à la hauteur des espérances. La carte obtenue n’a jamais été aussi précise.

Planck est opérationnel depuis le 14 mai 2009. À cette date, le télescope est lancé depuis l’astroport de Kourou. Après 15 mois d’observation, il a été en mesure de présenter les premiers résultats. Selon François Bouchet du CNRS « Les données dont nous rêvions sont là ». La carte du rayonnement fossile est très précise et permet aux scientifiques de comprendre l’histoire de l’Univers. Il est ainsi possible d’observer son évolution juste après le Big Bang et pendant plusieurs milliards d’années. Après ce phénomène, une phase brève nommée inflation a eu lieu. Cette période est très ancienne et la taille de l’Univers aurait augmenté de manière considérable sur un temps assez court. Selon les scientifiques, cette inflation est à l’origine de la création des galaxies et des amas de galaxies. La mission Planck doit donc tenter de déterminer avec précision les caractéristiques de cette phase grâce au rayonnement fossile. Ce dernier est la meilleure source d’informations sur l’Univers

Des pourcentages différents

Le satellite Planck de l’Agence Spatiale européenne a également mis en évidence une carte de la température du rayonnement fossile. Cette dernière est selon le site de Planck « brouillée » par la présence des galaxies. Les grandes structures de l’Univers pourraient donc être identifiées grâce à l’émission thermique. Selon les scientifiques, les résultats liés au rayonnement fossile couplé à ceux de la température permettent d’obtenir l’histoire de l’Univers et des données de géométrie. Les scientifiques ont donc indiqué qu’il y avait 69.4% d’énergie noire, 25.8% de matière noire et 4.8% de Baryons. Ces pourcentages ont pu être obtenus par Planck, car, avant son observation, les statistiques étaient respectivement de 72.8, 23 et 4.5%.

Reconstituer son histoire

La mission Planck demandera encore de nombreuses études pour tenter de comprendre parfaitement la naissance et l’évolution de l’Univers. Les scientifiques se sont également rendu compte que les prévisions n’étaient pas réellement confirmées notamment au niveau de la géométrie. La mission Planck n’est pas terminée et les chercheurs continuent de reconstituer avec précision le contenu de son histoire.

Source : Planck
Alexandra
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform