Clicky



Bons Plans

Pinterest rachète le service de bookmarking Instapaper

Publié le | Modifié le

Ancienne propriété de Betaworks, le service de bookmarking d'actualités fondé en 2008 a été racheté par Pinterest.

Afin de rendre son moteur de recherche d’images plus puissant, Pinterest annonce aujourd’hui avoir racheté l’application Instapaper.

Le bookmarking à le vent en poupe

Fondé en 2008, Instapaper permet d’enregistrer et de stocker des pages web et des URL pour une consultation ultérieure. En soit, rien de nouveau, Pocket et Readability le font également depuis un paquet d’années. Mais la jeune start-up possède un autre atout, sous la forme de Instaparser, une API qui permet aux développeurs d’obtenir le contenu rédigé d’un article ou d’une page web.

C’est grâce à une stratégie dite “acqui-hire”, soit le rachat d’une start-up en vue d’acquérir son personnel, que Pinterest opère à cette fusion. Si le montant de la transaction n’a pas été rendu public, il a été dévoilé que l’équipe d’Instapaper installée dans les bureaux de Betaworks migrerait vers le siège social de Pinterest à San Francisco.

Une seconde acquisition pour Pinterest

C’est la seconde acquisition pour le réseau social, qui cherche à améliorer son outil de recherche d’images et avait déjà mis la main sur Math Camp (créateur des applications Highlight et Roll and Shorts). Il s’agit pour Pinterest de pousser toujours plus en avant sa capacité à crawler le web à la recherche d’images, afin d’insérer des contenus sponsorisés (les promoted pins) dans les résultats de recherche de ses utilisateurs. L’acquisition de Instapaper permet ainsi de couvrir une autre frange du web, celle des actualités, et de monétiser plus en avant son outil.

En 2013, Betaworks avait repris l’exploitation d’Instapaper qui était passé d’un modèle payant à un modèle freemium à 30 dollars par an. On ne sait encore si ces coûts seront maintenus ou non, seulement que la jeune start-up bénéficiera désormais de la logistique d’un géant du web qui pourrait l’en dispenser.

Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform