Clicky



Bons Plans

#OSTgasme James Horner, de Braveheart à Avatar en passant par Titanic

Publié le
#OSTgasme James Horner

La semaine dernière, le grand compositeur James Horner est décédé dans un crash d'avion. Nous ne pouvions pas ne pas rendre hommage à sa carrière bien remplie.

Le 22 juin dernier, un grand nom de la musique de films nous a quitté dans un accident d’avion. James Horner, compositeur américain de 61 ans, a notamment signé les bandes-son de Braveheart, Willow, Jumanji, Avatar, Apollo 13Aliens ou encore Titanic pour laquelle il sera plusieurs fois récompensé. Difficile de faire une sélection qui rend suffisamment hommage à la carrière de l’artiste aux plus de 150 musiques de films, mais essayons.

Braveheart – Main Title

J’ai toujours eu un amour tout particulier pour Braveheart et notamment pour sa bande-son. Impossible d’ouvrir sur autre chose même si j’ai énormément hésité concernant la piste à choisir. Face à cette difficulté, j’ai lâchement opté pour le thème principal. Si vous n’avez pas de frissons et des envies de chevaucher les cheveux au vent en Ecosse, je ne comprends pas.

Titanic – Hymn to the Sea

Incontournable de la discographie de James Horner, l’OST de Titanic est énormément (à raison) connue. Vous remarquerez que je vous épargne My Heart Will Go On avec Céline Dion car il y a des limites à ne pas franchir.

Avatar – Becoming One With Neytiri

Après ces deux univers historiques, partons dans quelque chose de plus fictif mais tout aussi enchanteur avec Avatar. James Horner y collaborera une fois de plus avec James Cameron avec qui il travaillera à de nombreuses reprises.

The Amazing Spider-Man – Becoming Spider-Man

The Amazing Spider-Man est l’un des derniers films sur lequel James Horner aura travaillé. Cette OST prouve une nouvelle fois le talent du compositeur à mélanger les genres, même s’il ne travaillera pas sur le 2ème opus de la franchise.

Aliens, le retour – Main Title

Forcément plus angoissante et lente, la bande-son de Aliens, le retour (toujours avec James Cameron) est l’une des premières oeuvres de film à gros budget de l’artiste.

Le Nom de la Rose – End Title

Pour terminer, c’est le thème de fin de Le Nom de la Rose qui a été retenu. Inutile d’expliquer pourquoi, il suffit d’écouter. RIP James Horner.

Crédits Photos : Begeek
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform