Clicky



Bons Plans

Les milliardaires du net s’engagent pour la cause climat

Publié le

Alors que la COP 21 vient de s'ouvrir à Paris, Bill Gates annonce des initiatives afin de développer les énergies propres. Il s'engage financièrement au côté de plusieurs géants du net.

A l’occasion de la grande conférence sur le climat, COP 21, organisée à Paris, Bill Gates annonce la création d’un fond d’investissement que lui et une vingtaine d’autres investisseurs, dont des acteurs du net, vont alimenter dans le but de financer des entreprises qui développent et commercialisent des solutions énergétiques vertes.

Bill Gates et des milliardaires du net répondent présents pour le climat

Contre les changements climatiques il faut agir dès maintenant. Les chefs d’Etat du monde entier ont enfin pris conscience de la situation dans laquelle se trouve notre planète. Pendant la COP 21, ils vont réfléchir ensemble à des solutions pour réduire le réchauffement climatique.

En marge de cette mobilisation, Bill Gates, qui a rencontré le président Hollande hier matin, annonçait la création d’un fonds d’investissement privé pour le financement des recherches concernant les énergies propres. “Nous devons développer des sources d’énergie qui soient moins chères que les hydrocarbures” déclarait l’ex-patron de Microsoft. A ses côtés se sont réunis 27 investisseurs venant d’une dizaine de pays différents, créant la “Breakthrough Energy Coalition”. Parmi eux on compte plusieurs milliardaires et géants du net tels que Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, le chinois Jack Ma (Alibaba), Jeff Bezos (Amazon) et le français Xavier Neil (Iliad). L’objectif est de financer les recherches en énergie propre des entreprises du domaine des transports, de l’énergie, de l’industrie et de l’agriculture qui ont bien du mal à lever des fonds.

Le public et le privé ensemble pour le climat

Parallèlement à ce fond privé qui devrait se monter à plusieurs milliards de dollars, Bill Gates, Barack Obama et François Hollande ont lancé la “Mission innovation” à laquelle vont participer 20 pays dont la France, les Etats-Unis, l’Inde, la Grande Bretagne, l’Arabie Saoudite et le Japon, entre autres. Ces pays se sont engagés à investir 20 milliards de dollars également dans la recherche pour des énergies propres d’ici 2020. “Les pays doivent prendre un engagement de doubler leur budget dans le domaine des énergies propres” a déclaré François Hollande lors de la présentation de cette initiative mixte entre le public et le privé.

Source : lemonde.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform