Clicky



Bons Plans

Une supernova observée pour la première fois par Kepler

Publié le | Modifié le
Le télescope Kepler capte une supernova - capture d'écran Youtube Le télescope Kepler capte une supernova - capture d'écran Youtube

C'est une grande première pour l'astronomie. Le télescope Kepler a réussi à capter le flash lumineux qui se produit lors d'une supernova, en d'autres termes, l'explosion d'une étoile.

Pour la première fois des astronomes ont pu observer l’onde de choc provoquée par l’explosion d’une étoile, annonce la Nasa. Ce phénomène, appelé supernova, est très difficile à capter car il est impossible de prévoir à quel moment l’étoile va exploser. Cette prouesse a été rendue possible grâce au télescope Kepler qui scrute en permanence l’Univers.

Une supernova captée pour la première fois grâce à Kepler

Petit rappel tout de même concernant la supernova, qui n’est pas le nom spécifique d’une étoile, mais bien le phénomène de l’explosion elle-même, suivie de l’intense dégagement de lumière qui s’ensuit.

Keppler, le télescope de la Nasa, a réussi à détecter le flash lumineux qui se reproduit lorsqu’une étoile, en fin de vie, explose. Appelé également « évasion de choc » c’est un phénomène qui est pratiquement impossible à capter et qui ne dure que très peu de temps, 20 minutes, tout au plus. Pour se rendre compte de cette rareté, on estime qu’il s’en produit 1 à 3 tous les cents ans, dans notre seule galaxie.

« Pour voir les choses comme une évasion de choc, vous devez avoir une caméra de surveillance qui observe le ciel en permanence » expliquait Peter Garnavich, un des scientifiques auteur de la recherche. Ainsi pendant 3 ans Kepler a scruté plus de 500 galaxies, passant en revue 50.000 milliards d’étoiles afin de pouvoir immortaliser ce phénomène exceptionnel. C’est en analysant minutieusement ces images que les scientifiques sont parvenus à identifier l’éclat de lumière survenant lors d’une supernova.

Une étoile située à 1,2 milliard d’années-lumière de la Terre

Cette explosion provient de l’étoile baptisée KSN 2011d. Elle est énorme, 500 fois plus dense que notre planète et est située à une distance de 1,2 milliards d’année-lumière. Ces observations vont permettre aux scientifiques d’en savoir plus sur le déroulement de l’explosion des étoiles et l’apparition de la vie elle-même.

« Tous les éléments lourds dans l’univers proviennent d’explosions de supernovas. Par exemple, l’argent, le nickel et le cuivre dans la terre et même dans nos corps sont venus de la mort explosive d’étoiles« , déclarait dans un communiqué, Steve Howell, un membre du projet Kepler de la NASA, en ajoutant : « La vie existe grâce aux supernovas« .

Source : maxisciences.com
Crédits Photos : Youtube
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform